You are here

Congo (Democratic Republic)

Détails de l'annonce

Organisation : Save the Children International (Afrique de l’Ouest et du Centre)
Site web : www.savethechildren.net
Lieu de l'emploi : Kinshasa /
Fichier : File jd_prog._director_sp_2019.docx
Type d'emploi : Contrat à durée déterminée
Type de contrat : Temps plein
Fonction : Autre
Date de publication : 17/09/2019
Date limite : 30/09/2019

Profil

Qualifications and experienceEssential:

  • Relevant university degree (Health or other Social Science, International Development, etc.)
  • Sound knowledge of the DRC health system including institutions, policies and legal frameworks.
  • Prior experience in managing institutional and corporate donors funded programmes.
  • Ability to analyse information, evaluate options and to think and plan strategically.
  • At least 5 years' experience of working at the same level of responsibility
  • Strong experience of working in fragile or conflict affected states.
  • Prior experience in partnership management.
  • Prior experience in managing a complex and multi-donors funded programme portfolio.
  • Knowledge and working experience of Child's Rights Programming approach.
  • Proven skills in programme management and administration, including grants management and donor compliance.
  • Experience of building, leading and developing a team of senior staff with different backgrounds and expertise.
  • Skills and experience in programme monitoring review, reporting and evaluation.
  • Strong skills in people management, moderation, conflict resolution and capacity-building.
  • Strong analytical and conceptual skills and the ability to think and plan strategically.
  • Ability to lead a programme and support a team working from remote locations.
  • Fluency in written and spoken French and English.
  • Ability to work with limited supervision.
  • Commitment to and understanding of Save the Children aims, values, principles, policies, procedures.
  • Capacity and willingness to be extremely flexible and accommodating in difficult working circumstances.

Desirable:

  • Working experience in challenging and insecure contexts similar to DRC.
  • Experience in promoting children's participation in programming, design, implementation and evaluation.
  • Previous safety and security training for working in conflict settings
  • Commitment to and understanding of child rights, humanitarian standards such as the Sphere Charter and the Code of Conduct.

Description

 

TITLE:  Programme Director – Health Signature Programe – Democratic Republic of Congo

TEAM/PROGRAMME: Operations / Health

LOCATION: Kinshasa

With significant travel to field locations (30 to 50%).

GRADE: TBC (Competitive Package)

CONTRACT LENGTH: 2 years renewable, with 6 months probation

 

CHILD SAFEGUARDING:

Level 3:  the post holder will have contact with children and/or young people either frequently (e.g. once a week or more) or intensively (e.g. four days in one month or more or overnight) because they work country programmes; or are visiting country programmes; or because they are responsible for implementing the police checking/vetting process staff.

 

ROLE PURPOSE:

Save the Children is recruiting for an experienced Programme Director to lead our flagship Health Signature Programme across DRC. The programme is a multi-awards / multi donor and ambitious programme implemented in 10 Health Zones in Kasai Oriental and Lomami provinces, currently funded by EU DEVCO, DFID, GSK and Save the Children. The programme currently has an active funding portfolio of USD 17 million and funded until the end of 2021, with programme development work ongoing. The programme employs over 30 staff members across the 2 provinces.

 

We work with the DRC MoH to provide a full package on institutional support and health services with the aim to :

 

-       Improve access to quality health care for new born and children

-       Reduce the burden of the 5 child killer diseases (Measles, Malaria, Pneumonia, Diarrhea, Malnutrition)

-       Improve community knowledge / awareness of the essential family practices

-       Improve accountability at community level

 

The Programme Director will be the 1st accountable person to ensure performance, quality and risk management of the programme.

 

 

SCOPE OF ROLE:

Reports to: Director of Programme Operations

 

Staff directly reporting to this post: Deputy Programme Director.

Dotted line management to RMEAL Manager, Finance Specialist, Pharmacist.

Total programme staff: approx. 35

Partners: mainly DRC MoH (and few selected national and international organisations).

 

KEY AREAS OF ACCOUNTABILITY :

Programme delivery, management and quality assurance

  • Hold overall responsibility for development and implementation of all aspects of the Programme in DRC.
  • Provide strategic guidance, strong leadership and ensure technically sound decision-making processes.
  • Lead and motivate the teams in the areas of responsibility in the delivery of the programme’s goals and objectives.
  • Support spot checks and audit processes throughout the project lifecycle while ensuring the implementation of recommendations.
  • Create and nurture external partnerships; and in particular identify suitable local partners and ensure adherence to the partnership manual.
  • Lead and represent the programme on behalf of Save the Children in all relevant fora at all times, including with the donor and government in country.
  • Ensure compliance with and adherence to Save the Children and the donor’s rules and regulations in all aspects.
  • Ensure timely start up of the grant in collaboration with the field managers / area managers of the relevant areas and bases, the director of programme operations, through planning projects’ opening meetings, and developing all grants management documents such as phased budget, plans of implementation, procurement plans, monitoring plans, grants filing, staff recruitment plans, etc.
  • Ensure regular monitoring and reporting on all grant management aspects: phased budget and actual expenses analysis, work-plans progresses and updating, procurement plans revision, data collection and analysis and monitoring of indicators.
  • Take full responsibility for the delegated budget holding function on the programmatic aspects of the managed grants, participate actively in finance and projects review meetings and contribute to financial decision making.
  • Ensure value for money can be effectively demonstrated to the donor.
  • Ensure monitoring and evaluation tools are systematically implemented and used by the teams, in cooperation with the technical staff and Monitoring, Evaluation, Accountability and Learning (MEAL) staff.
  • Conduct baseline surveys, regular monitoring, review and evaluation, in cooperation with the technical and MEAL staff.
  • Through the established MEAL system, deliver the results-based programming.
  • Foster an integrated approach by coordinating and cooperating with all other thematic areas (Protection, Education, etc.), during programme implementation and for future programme design and development.
  • Produce high quality reports within agreed reporting schedules.
  • Mentor, coach and supervise partners, including ensuring that they regularly report on financial and programmatic aspects in line with partnership guidelines.
  • Ensure programming interventions are implemented in cooperation with affected communities, particularly children.
  • Ensure programming interventions are designed based on an analysis of gender relations and that programmes seek to support the different needs and opportunities of women, men, boys and girls.
  • Ensure established inter-agency standards and guidelines are followed.
  • Conduct regular field visits, including discussions with beneficiaries, where a report is produced and corrective actions put in place and monitored.
  • Ensure Save the Children’s Child Protection & Safeguarding Policy is understood by staff within the programme as well as partners and suppliers including stakeholders, and that it is integrated into all aspects of the team’s work.
  • Document programme learning, and incorporate analysis and lessons learned into new strategies/activities and advocacy work.
  • Ensure programme delivery happens in strict adherence to security policy and procedures.
  • Focus on ensuring appropriate closure of grants and readjustment of the others to potentially cover any gaps

 

Performance management and capacity building

  • Line-manage the programme’s staff in the areas of responsibility.
  • Lead, manage and motivate the programme’s staff, ensuring they have clear objectives and receive meaningful feedback on their performance regularly, in collaboration with the human resources department.
  • Identify capacity building requirements of staff in collaboration with the human resources department.
  • Lead on capacity building of staff and partners through coaching, mentoring and training. 
  • Create and maintain a cooperative and positive working environment where staff have clear roles and responsibilities, participate in decision making and are supported in progressing towards their objectives.

 

Coordination

  • Lead representation of the programme in all relevant fora at all times, ensuring complementarity and avoiding overlap with other programmes in the same areas in DRC.
  • Represent the programme, Save the Children and partners at donor meetings in country and internationally as required.
  • Communicate regularly across Save the Children offices to ensure strong communications internally and externally and contribute to a coordinated vision.
  • Participate proactively and regularly whenrrequired in senior management meetings in the areas of responsibility, making concrete contributions to strategic and operational orientations.
  • In collaboration with the field / area managers in the areas of responsibility, represent Save the Children DRC with local authorities and governmental counterparts (relevant Ministries), donors and members of the humanitarian community, and ensure that Save the Children’s work is coordinated with these bodies.

 

Programme development and fundraising

  • Proactively look for opportunities to build on existing programme
  • In collaboration with the technical advisors, actively contribute to the development of the thematic strategies in the areas of responsibility.
  • Identify the most appropriate programming interventions for meeting the needs of children based on assessment findings.
  • Lead on situation analysis/needs assessments in the area of responsibility and ensure all proposals respond to beneficiaries’ needs.
  • Play an active role in the development of a fundraising strategy in the areas of responsibility and in donor liaison where appropriate. 
  • Incorporate analysis and lessons learned into new strategies/activities.

 

Advocacy

  • Lead/support advocacy and research initiatives.
  • Work closely with the programme advocacy team and Save the Children head offices to ensure input and buy-in to strategic approach, including coordinating with cross-organisational advocacy working groups and responding to requests and enquiries relating to the programme thematic sectors.
  • Analyse, interpret and act upon information from internal and external sources, and maintain an in-depth understanding of key advocacy issues and of the positions of key actors, including ministers, political, civil society and economic leaders, donors etc.
  • Work closely with operations, programmes, technical, and MEAL colleagues to ensure substantial integration of advocacy into programme planning and implementation especially ensuring that evidence and best practices generated by Save the Children’s programmes inform our advocacy work.
  • Support the development of high quality advocacy resources and tools as required including talking points, policy briefings, letters, reports, communications and media lines for internal and external use, and support and/or commission research on specific issues to support Save the Children’s advocacy.
  • Lobby/support the lobbying of decision-makers at high level in line with the advocacy strategy.
  • Develop and foster close working relationships with responding agencies, civil society groups and other for a to strengthen collective advocacy initiatives at country, regional and global levels

 

Others

  • Comply with all relevant Save the Children policies and procedures with respect to code of conduct, child safeguarding policy, health and safety, equal opportunities and other relevant policies.
  • Any other reasonable duty as may be assigned that is consistent with the nature of the job and level of responsibility.

 

BEHAVIOURS (Values in Practice)

Accountability:

  • Holds self accountable for making decisions, managing resources efficiently, achieving and role modelling Save the Children values.
  • Holds the team and partners accountable to deliver on their responsibilities - giving them the freedom to deliver in the best way they see fit, providing the necessary development to improve performance and applying appropriate consequences when results are not achieved.

 

Ambition:

  • Sets ambitious and challenging goals for themselves and their team, takes responsibility for their own personal development and encourages their team to do the same.
  • Widely shares their personal vision for Save the Children, engages and motivates others.
  • Future orientated, thinks strategically and on a global scale.

 

Collaboration:

  • Builds and maintains effective relationships, with their team, colleagues, Save the Children’s members and external partners and supporters.
  • Values diversity, sees it as a source of competitive strength.
  • Approachable, good listener, easy to talk to.

 

Creativity:

  • Develops and encourages new and innovative solutions.
  • Willing to take disciplined risks.

 

Integrity:

  • Honest, encourages openness and transparency; demonstrates highest levels of integrity.

 

EXPERIENCE AND SKILLS

QUALIFICATIONS AND EXPERIENCE:

 

Essential:

  • Relevant university degree (Health or other Social Science, International Development, etc.)
  • Sound knowledge of the DRC health system including institutions, policies and legal frameworks.
  • Prior experience in managing institutional and corporate donors funded programmes.
  • Ability to analyse information, evaluate options and to think and plan strategically.
  • At least 5 years’ experience of working at the same level of responsibility
  • Strong experience of working in fragile or conflict affected states.
  • Prior experience in partnership management.
  • Prior experience in managing a complex and multi-donors funded programme portfolio.
  • Knowledge and working experience of Child’s Rights Programming approach.
  • Proven skills in programme management and administration, including grants management and donor compliance.
  • Experience of building, leading and developing a team of senior staff with different backgrounds and expertise.
  • Skills and experience in programme monitoring review, reporting and evaluation.
  • Strong skills in people management, moderation, conflict resolution and capacity-building.
  • Strong analytical and conceptual skills and the ability to think and plan strategically.
  • Ability to lead a programme and support a team working from remote locations.
  • Fluency in written and spoken French and English.
  • Ability to work with limited supervision.
  • Commitment to and understanding of Save the Children aims, values, principles, policies, procedures.
  • Capacity and willingness to be extremely flexible and accommodating in difficult working circumstances.

 

Desirable:

  • Working experience in challenging and insecure contexts similar to DRC.
  • Experience in promoting children’s participation in programming, design, implementation and evaluation.
  • Previous safety and security training for working in conflict settings
  • Commitment to and understanding of child rights, humanitarian standards such as the Sphere Charter and the Code of Conduct.

 

Additional job responsibilities

The duties and responsibilities as set out above are not exhaustive and the role holder may be required to carry out additional duties within reasonableness of their level of skills and experience.

 

Equal Opportunities

The role holder is required to carry out the duties in accordance with the SCI Equal Opportunities and Diversity policies and procedures.

 

Child Safeguarding:

We need to keep children safe so our selection process, which includes rigorous background checks, reflects our commitment to the protection of children from abuse.

 

Health and Safety

The role holder is required to carry out the duties in accordance with SCI Health and Safety policies and procedures.

 

Date of issue: Sept. 2019, Kinshasa, DRC

 

Détails de l'annonce

Organisation : Avocats Sans Frontières
Site web : http://www.asf.be
Lieu de l'emploi : Kinshasa et province Kongo-Central /
Fichier : PDF icon appel_doffre_vf.pdf
Type d'emploi : Autre
Type de contrat : Autre
Fonction : Expertise/recherche
Date de publication : 16/09/2019
Date limite : 11/10/2019

Profil

Les candidat-e-s qui souhaitent postuler pour la réalisation de cette mission doivent répondre aux critères suivants :

- Titulaire d’un diplôme universitaire en sciences sociales ou autres domaines similaires de niveau master ou supérieur ;

- Bonne connaissance dans le domaine de gestion des conflits ;

- Expérience de 5 ans minimum dans la gestion et/ou l’évaluation de projets orientés prévention/gestion de conflits ;

- Connaissance solide des mécanismes (alternatifs) de résolution de conflits, en particulier dans les milieux communautaires/ruraux ;

- Expérience significative dans la récolte et l’analyse de données qualitatives (exemple : entretiens semi directifs) ;

- Expérience avérée en matière d’analyse sociologique ;

 - Expérience avérée en facilitation d’atelier d’échange et/ou de formation ; - Excellente capacité d’analyse, de synthèse de données, de rédaction et d’expression ;

- Capacité à travailler en équipe et respecter des délais serrés ;

- Parfaite maîtrise du Français. Connaissance du Kikongo ou du Lingala serait un atout ; - Connaissance ou expérience de l’arsenal juridique/judiciaire congolais est un atout ; et

- Disponibilité et aptitude à travailler et à voyager en RDC.

Description

La mission permanente d’ASF en RDC a été établie il y a 17 ans. L’intervention d’ASF trouve son fondement dans la valorisation du droit et du recours à un système judiciaire impartial, indépendant et de qualité et ce dans le respect des droits humains. Actuellement, ASF se focalise sur quatre axes d’interventions majeurs :

 - L’accès à la justice des populations, principalement des populations en situation de vulnérabilité, via l’appui aux barreaux et aux organisations de la société civile dans le cadre de la délivrance des services d’aide légale, mais aussi dans le cadre du plaidoyer mené aux fins de l’institutionnalisation de l’aide légale ;

- La lutte contre l’impunité des crimes graves (dont les crimes de guerre et contre l’humanité) ce, via l’assistance judiciaire aux victimes devant les instances judiciaires (cours, tribunaux et parquets) nationales et devant la Cour Pénale Internationale ;

- La lutte contre les détentions provisoires irrégulières massives, via la sensibilisation de toutes les parties et l’assistance judiciaire aux personnes détenues ;

- La protection des droits humains et des libertés publiques, notamment via la protection légale des défenseurs des droits humains qui subissent des menaces et/ou des attaques en raison de leurs actions pacifiques en faveur de la promotion et de la protection des droits humains ; et

- La protection des droits des populations dans le cadre de l’exploitation des ressources naturelles. L’objectif général d’ASF en RDC est de contribuer à la consolidation de l’État de droit et à l’atteinte des objectifs de développement durable à travers le renforcement de l’accès à justice.

Consultez l'offre détaillée ici :https://www.asf.be/wp-content/uploads/2019/09/Appel-doffre_VF-1.pdf

Détails de l'annonce

Organisation : RCN Justice & Démocratie
Site web : http://www.rcn-ong.be
Adresse email : patricia.kela@rcn-ong.be
Lieu de l'emploi : Lubumbashi /
Fichier : PDF icon rdc_consultance_anticorruption_20190902_vout.pdf
Type d'emploi : Autre
Type de contrat : Autre
Fonction : Animation/Formation
Date de publication : 05/09/2019
Date limite : 30/09/2019

Profil

L’expert international doit avoir la formation et les qualifications suivantes :
- Formation universitaire de niveau maîtrise ou licence minimum préférablement en sciences sociales, sciences de l’éducation, économiques, sociologie ou dans un autre domaine démontrant une compétence et expérience avérée dans les domaines d’appui sollicités ; 
- Expérience établie d’au moins 3 ans en lutte contre la corruption ; 
- Expérience établie d’au moins 2 ans de la problématique de développement/renforcement des capacités ;
- Bonne connaissance du secteur de la justice, de préférence en Afrique. Une expérience en RDC est un atout.
- Bonne connaissance de la coopération internationale et des dernières évolutions en la matière ;
- Parfaite connaissance de la langue française (écrite et orale) ;
- Esprit analytique et critique ; 
- Capacité de travailler en équipe, gérer et accompagner des acteurs institutionnels et dialoguer ; 
- Maitrise de l’outil informatique et des logiciels de bureautique classiques (Word, Excel, etc.) ;
- Intégrité professionnelle et aptitudes à travailler en équipe ;
- Être disponible immédiatement et sur la période considérée

Description


VOIR les termes de référence complets en pièce jointe

APPEL A CANDIDATURE – CONSULTANCE INTERNATIONALE
Deadline le 30/09/2019 (heure de Bruxelles).

« Appui perlé en appui stratégique et recherche-action autour de la lutte contre la corruption »

Description du projet en cours, objet de l’appui perlé

La problématique de la lutte contre la corruption au niveau du secteur de la justice en RDC a toujours été une thématique prise en compte en filigrane par l’organisation et ses partenaires lors de ses appuis (dans le cadre du fonctionnement des institutions judiciaires formelles mais également dans les problématiques d’accès aux services de la justice, mécanismes alternatifs etc) ;

Depuis 2015, RCN J&D et ses partenaires s’impliquent davantage et de manière explicite autour des voies et moyens de lutter de manière effective contre la corruption dans le secteur et de trouver des stratégies qui permettent de dépasser les idées reçues et un certain fatalisme.

De 2015 à 2017, un réseau de personnes intègres luttant contre la corruption dans le domaine de la chaine pénale s’est ainsi créé sur Lubumbashi. Après une pause des appuis de RCN J&D en 2018, le réseau, qui a subsisté, a enclenché une nouvelle phase de renforcement de ses actions et de sa structuration.
RCN J&D souhaite produire, au fil du projet, une analyse sur les dynamiques créées et développer de manière plus holistique des actions de prévention et de lutte contre la corruption.

Objectifs de la prestation

A travers un regard extérieur et expert en matière de lutte contre la corruption, appliqué au monde judiciaire, il est attendu du – de la - consultant-e d’accompagner la réflexion tout au long de l’intervention (de novembre 2019 à septembre 2021), et de proposer de nouvelles pistes stratégiques et opérationnelles pour permettre au réseau de Lubumbashi et à RCN J&D et ses partenaires de renforcer leur compréhension et leurs actions dans la lutte contre la corruption dans le secteur de la justice en RDC.
Dans ce cadre, la consultance perlée, en accompagnement et renforcement de l’équipe RCN J&D et de ses partenaires, aura trois défis principaux à relever :
- Accompagner le projet (équipe RCN J&D et membres du réseau) au niveau technique et dans la le processus de recherche-action sur la thématique de la lutte contre la corruption ;
- Alimenter la réflexion de RCN J&D en RDC sur les autres actions possibles, de lutte contre la corruption dans le milieu judiciaire, dans le cadre d’une stratégie plus large (géographiquement, dans le temps et au niveau des actions entreprises)

Durée de la prestation

Il ne s’agira pas d’une consultance ponctuelle, mais d’un accompagnement tout au long de la phase d’exécution (fin 2019 - mi 2021) avec une mobilisation proposée comprenant 4 missions en RDC (Lubumbashi et Kinshasa) sur les périodes suivantes et à titre indicatif : octobre 2019 ; mi 2020, fin 2020, mi 2021. 30 homme/jour sont estimés pour ce faire.

Cadre pour l’offre technique

Le consultant est recruté sur base d’un processus compétitif selon les règles et procédés définis par RCN Justice & Démocratie.

Le/la consultant-e présentera dans son offre technique en plus de la compréhension des présents termes de référence, il/elle fera état de son expertise technique spécifique aux besoins susmentionnés, en démontrant son expertise en lutte contre la corruption, en mettant en évidence les différentes formes et exemples de lutte contre la corruption auxquelles il-elle a été associée et leurs résultats, quels enjeux il-elle relève à ce stade pour le réseau anticorruption de Lubumbashi et RCN J&D en général (en maximum 5 pages).

Conditions financières de la consultance
- Honoraires à proposer comprenant le coût de la consultance technique toutes taxes comprises et frais afférents : de manière non exhaustive les per diem et le logement, la communication ainsi que les voyages internationaux pour se rendre sur Lubumbashi (et toutes les assurances relatives au statut de consultant, responsabilité professionnelle, rapatriement etc) ;
- déposer une offre TTC, si TVA d’application (prestation en RDC) ;
- Outre les honoraires du/de la consultant-e, RCN Justice & Démocratie prendra uniquement en charge le déplacement (national) sur Lubumbashi lors des missions de terrain et pour les raisons de la mission (horaires de bureau).

Conditions de soumission d’offre
Introduire un dossier de candidature reprenant :

- Le CV du consultant responsable de l’exécution des services : celui-ci devra démontrer qu’il respecte le profil d’expert détaillé dans les termes de référence et comprenant au moins 3 références professionnelles d’expériences similaires ;
- Un descriptif de la méthodologie qui sera appliquée pour l’exécution de la mission (max 5 pages). La note méthodologique inclura également une proposition détaillée de calendrier et des activités à réaliser. La répartition entre les jours prestés en RDC et les jours prestés au domicile (par exemple pour la rédaction) est laissée à la discrétion du soumissionnaire. Ceci sera répercuté dans le formulaire d’offres (bordereau des prix). Le formulaire d’offre dûment complété et signé (annexe 1).
- Le bordereau des prix dûment complété (annexe 2)
- La déclaration d’intégrité fournie en annexe signée (annexe3),

Le dossier de candidature doit parvenir à l’adresse job@rcn-ong.be avec la mention en objet de l’email : « RDC-consultance perlée anticor », au plus tard le 30/09/2019.

En raison de capacités limitées, seuls les candidats présélectionnés seront recontactés

Détails de l'annonce

Organisation : RCN Justice & Démocratie
Site web : http://www.rcn-ong.be
Lieu de l'emploi : Kinshasa /
Fichier : PDF icon 201907_offre_cafl_kin_vout.pdf
Type d'emploi : Contrat à durée indéterminée
Type de contrat : Temps plein
Fonction : Gestion financière
Date de publication : 02/09/2019
Date limite : 30/09/2019

Profil

- Diplôme universitaire et/ou expérience solide dans le domaine de la gestion comptable et budgétaire (maîtrise d’Excel indispensable, maîtrise comptable indispensable : budgétisation, paramétrage, consolidation, suivi budgétaire, contrôle de gestion, analyse du risque,… - la connaissance du programme SAGA est un atout). 
- Maitrise des procédures de bailleurs de fonds, en particulier la DGD et l’UE
- Compétences en organisation logistique : achats, approvisionnement, transport, expérience des appels d’offre
- Expérience dans le domaine de la gestion administrative : administration RH, assurances, contrats, fiscalité…
- Expérience dans le domaine de la gestion sécuritaire
- Connaissances de base en gestion de serveur informatique
- Connaissance du secteur ONG humanitaire et/ou de coopération au développement, de préférence dans la Région des Grands Lacs africains
- Expérience de travail en RDC est un atout ; expérience de travail en dehors du pays de résidence est indispensable 
- Maitrise du français, et de l’anglais, écrit et oral
- Sensibilité sincère à l’objectif du projet 
- Etre intègre et rigoureux
- Capacité à vivre dans un environnement instable
- Sens du travail en équipe et aisance dans les relations humaines
- Ouverture aux cultures locales

Description

RCN Justice & Démocratie (RCN) travaille en République démocratique du Congo où elle développe des activités pour promouvoir une justice accessible et répondant aux besoins de la population. L’organisation travaille et appuie plusieurs organisations de la société civile pour qu’elles assurent un rôle de contre-pouvoir constructif et vigilant sur le respect strict de la loi par ces mêmes institutions judiciaires mais également en favorisant l’inclusion, dans les mécanismes alternatifs de conflits, des garde fous pour le respect des droits humains et des plus vulnérables. Un accent spécifique est mis sur la lutte anticorruption et l’intégration d’actions de promotion de l’égalité de genre. Fidèle à son travail de mémoire des crimes internationaux et de lutte contre l’impunité, RCN J&D travaille également en RDC en appuyant les médias afin qu’ils puissent mieux couvrir les procès qui se tiennent en la matière sur place ainsi que la bonne implication des communautés affectées.

Les actions de RCN J&D se concentrent actuellement sur 3 zones : Kinshasa, le Nord Kivu (Masisi) et sur Lubumbashi (Haut Katanga).

Pour son programme en RDC, RCN J&D recrute un expatrié pour Kinshasa pour le poste de Coordonnateur Administration-Finances-Logistique. L’équipe de Kinshasa est composée d’environ 12 personnes, dont 3 expatriés.

Le Coordonnateur AFL travaille sous l’autorité directe du Chef de Mission. Il gère une équipe d’au moins 4 staffs nationaux directement et supervise techniquement, dans les domaines AFL, l’antenne de Lubumbashi et Goma.

Responsabilités:
- Gestion des finances et des opérations comptables :

    • Contrôle et validation des comptabilités mensuelles
    • Vérification des bonnes allocations budgétaires des dépenses y compris les imputations de cofinancement
    • Planification de l’allocation des dépenses sur base annuelle et planification des cofinancements
    • Planification des prévisionnels de dépenses en concertation rapprochée avec les équipes programmes
    • Compilation et analyse des suivis budgétaires
    • Développement d’outils ad-hoc de suivis pour les équipes programme
    • Préparation des budgets, avenants et rapports financiers aux bailleurs de fonds

- Gestion du contrôle interne de la mission
- Coordonne les audits externes
- Assure le renforcement de capacités de l’équipe AFL locale ainsi que des partenaires
- Coordonne et planifie le travail de son équipe
- Gestion de la mise en œuvre de la politique intégrité
- Coordination des démarches administratives auprès des autorités locales
- Gestion des ressources humaines nationales de la mission
- Gestion logistique de la mission (procédure d’achat, gestion du parc informatique, inventaire,…)
- Mise en œuvre du plan sécuritaire
- Procédures et documents de travail internes (manuel de procédures…)


Durée: RCN Justice & Démocratie propose un contrat d’1 an (renouvelable).

Quand : Prise de poste dès que possible, après briefing à Bruxelles.

Lieu : Kinshasa, RDC, avec des déplacements dans le pays (Nord-Kivu et Katanga).

Conditions : package salarial compétitif, prise en charge globale (voyages, logement, assurances, per diem, véhicule…). Poste non accompagné.

Une lettre de motivation et un CV doivent être adressés en français le 30 septembre 2019 au plus tard par email à l’adresse job@rcn-ong.be, en mentionnant «CAFL Kinshasa» dans l’objet du mail.
Il est demandé aux candidats de mentionner leurs disponibilités dans la lettre de motivation.

RCN J&D se réserve la possibilité de finaliser la sélection avant la date de clôture de réception des candidatures. Merci pour votre compréhension.

Des informations sur RCN Justice et Démocratie sont accessibles sur le site www.rcn-ong.be

Attention : Seuls les candidats retenus seront contactés. Merci de ne pas téléphoner.

 

Détails de l'annonce

Organisation : Agence Belge de Développement
Site web : http://www.enabel.be
Adresse email : humres@enabel.be
Lieu de l'emploi : Gemena /
Type d'emploi : Contrat à durée déterminée
Type de contrat : Temps plein
Fonction : Gestion de projet
Date de publication : 14/08/2019
Date limite : 27/08/2019

Profil

 

Niveau de formation requis

  • Maîtrise en médecine.

Expériences requises et/ou souhaitées

  • Minimum 5 ans d’expérience pertinente dans le domaine de la santé publique ;
  • Minimum 2 ans d’expérience pertinente dans le pilotage d’intervention/de projets dans la coopération internationale et de préférence sur le continent africain avec expérience souhaitée en appui au niveau intermédiaire (provincial) et au développement des districts de santé ;
  • Une expérience en développement des assurances maladies constitue un atout.

Connaissances requises

  • Connaissance approfondie des méthodologies de gestion de projets ;
  • Connaissance approfondie du domaine de la santé publique ;
  • Capacité à rédiger des rapports d’activité et des plannings de suivi financier et opérationnel (via les outils bureautiques MS Office) ;
  • Parfaite connaissance du français.

Description

Contexte

 

L’intervention « Programme d’appui aux Divisions Provinciales de la Santé (DPS) et aux Zones de Santé (ZS) » (PADP) est une composante du Programme Santé de la coopération Belgo-Congolaise. Il s’inscrit dans la dynamique de décentralisation en RDC avec la création d’un système de santé en multiples niveaux avec des rôles et responsabilités à chacun.

 

L’objectif spécifique de l’intervention est que les zones de santé ciblées montrent une meilleure performance en termes de qualité et accessibilité des soins de leurs services de santé, notamment à travers un accompagnement fonctionnel par les Divisions Provinciales et les Zones de Santé.

 

L’appui s’étend sur 3 Divisions Provinciales de la Santé, à savoir la DPS de Kivu avec siège à Bandundu-ville, la DPS de Sud-Ubangi avec siège à Géména, et la DPS de Thsopo avec siège à Kisangani. Les zones appuyées pour ce poste sont pour Sud-Ubangi la Zone de Santé de Géména, Bwamanda, Budjala et Tandala.

 

Pour les Divisions Provinciales, il y aura lieu de consolider les performances des Divisions Provinciales qui sont en voie d’être mises en place, de renforcer le métier clé de l’appui technique et d’en professionnaliser la gestion.

Pour les Zones de Santé, il y aura lieu de renforcer l’équipe cadre de la zone de santé, mettre à niveau les hôpitaux généraux de références des 9 Zones de Santé et d’améliorer la capacité de résolution de problèmes au niveau des Centres de Santé par un appui à la gestion, la qualité des soins, l’accès financier et la participation communautaire.

 

 

Description de la fonction

 

L’Intervention Manager sera le responsable du « Programme d’appui aux Divisions Provinciales de la Santé et aux Zones de Santé ». Sous l’autorité du coordinateur national du Programme Santé Enabel en RDC, il en assurera la direction et travaillera en supervision des autres experts impliqués dans le programme.

 

 

 

Ses principales responsabilités sont les suivantes :

  • Coordonner les activités et assurer leur réalisation, conformément aux accords convenus et procédures définies, afin de garantir une exécution optimale sur le plan opérationnel et conforme aux objectifs et moyens prédéfinis ;
  • Gérer l’équipe dont il/elle est le/la responsable hiérarchique afin de disposer de personnel qualifié et motivé (6 collaborateurs nationaux) ;
  • Proposer des innovations et contribuer au renforcement des capacités des structures partenaires afin de concourir à l’amélioration de leur organisation, processus et systèmes ainsi que des compétences de leur équipe.

 

 

Votre profil

 

Niveau de formation requis

  • Maîtrise en médecine.

Expériences requises et/ou souhaitées

  • Minimum 5 ans d’expérience pertinente dans le domaine de la santé publique ;
  • Minimum 2 ans d’expérience pertinente dans le pilotage d’intervention/de projets dans la coopération internationale et de préférence sur le continent africain avec expérience souhaitée en appui au niveau intermédiaire (provincial) et au développement des districts de santé ;
  • Une expérience en développement des assurances maladies constitue un atout.

Connaissances requises

  • Connaissance approfondie des méthodologies de gestion de projets ;
  • Connaissance approfondie du domaine de la santé publique ;
  • Capacité à rédiger des rapports d’activité et des plannings de suivi financier et opérationnel (via les outils bureautiques MS Office) ;
  • Parfaite connaissance du français.

 

 

Nous vous offrons

 

Un contrat jusqu’en mars 2021 (avec possibilité de prolongation jusque fin 2022 moyennant financement additionnel) basé à GEMENA, avec des déplacements fréquents au sein de la province et à Kinshasa. Nous attirons l’attention sur le fait que la ville de Gemena reste assez isolée du reste du pays (1 à 2 vols desservant Gemena par semaine à partir de Kinshasa) et que son niveau d’infrastructure est fort limité.

 

Package salarial mensuel : Catégorie 1 (B476) – Intervention Manager c’est-à-dire entre
7 277,68 euros et 10 883,62 euros
(en ce compris le salaire brut mensuel et les avantages liés au statut d'expatrié: primes d’expatriation et de pénibilité). Le salaire est calculé en fonction de l'expérience pertinente.

En outre, nos collaborateurs expatriés bénéficient également d’avantages liés à l'expatriation tels que la prise en charge des frais de logement (plafonnés), une allocation de déménagement, d’installation, la prise en charge des frais de scolarité des enfants qui accompagnent (plafonnés), un package d’assurances pour toute la famille dont l’assurance rapatriement, des billets d’avion aller-retour une fois/an pour toute la famille.

Les différents montants payés vont varier en fonction de l’expérience pertinente reconnue pour la fonction, la composition familiale et la situation fiscale.

 

 

Attention

 

Cette publication pourra donner lieu à la constitution d’une réserve de recrutement pour toute fonction similaire dans nos pays d’interventions.

 

 

Intéressé.e?

 

Vous vous retrouvez dans ce profil?

 

Alors n’attendez plus et postulez avec votre CV actualisé et une lettre de motivation, au plus tard le 27/08/2019 via notre site web.

Détails de l'annonce

Organisation : INTERSOS - Organizzazione Umanitaria Onlus
Site web : https://www.intersos.org/en
Lieu de l'emploi : Bukavu et Goma, avec des missions fréquentes sur le terrain /
Type d'emploi : Contrat à durée déterminée
Type de contrat : Temps plein
Fonction : Gestion de projet
Date de publication : 07/08/2019
Date limite : 29/08/2019

Profil

Education

  • Diplôme universitaire supérieur en Droit, Sciences politiques, Sciences sociales, Psychologie, Sciences humaines ou autre domaine pertinent.
  • Diplôme universitaire de premier niveau avec une combinaison pertinente de qualifications académiques et d'expérience peut être accepté au lieu du diplôme universitaire supérieur.

Expérience Professionnelle

  • Minimum 2 ans d’expérience dans la gestion de projets dans le secteur humanitaire.
  • Excellente compétence professionnelle dans le secteur de Protection.

Langues

  • Français courants (parlé, lu, écrit)
  • Bonne connaissance de l’anglais et/ou italien (souhaitable).

Qualités requises

  • Esprit d’adaptation à des conditions de vie simples, à un climat sec chaud/très chaud et à des contraints de sécurité
  • Sens de l’organisation, de la gestion et de la planification
  • Excellent sens relationnel, diplomatie et approche partenariale
  • Flexibilité et capacité de travail dans un contexte difficile, sous pression et dans un milieu souvent inconfortable

 

 

 

COMMENT POSTULER :

Pour en savoir plus et pour postuler à cette offre d’emploi, suivre ce lien :

https://www.intersos.org/posizioni-aperte/#intersosorg-vacancies/vacancy-details/5ce286f77e7d4e0006786208/

En cas de problèmes avec la plate-forme INTERSOS, les candidats qualifiés sont priés d’envoyer leur CV ainsi qu’une lettre de motivation à: recruitment@intersos.org. Comme objet du message, veuillez indiquer « SR-38-1051 - Spécialiste de Protection - DRC ».

Veuillez également mentionner le nom, le poste et les coordonnées d'au moins deux références, y compris le responsable hiérarchique lors de votre dernier emploi. Les membres de la famille sont à exclure.

Seulement les candidats sélectionnés pour le premier entretien seront contactés.

Description

Termes de référence

Intitulé du poste : Spécialiste de Protection

Code : SR-38-1051

Pays : République Démocratique du Congo

Lieu d’affectation : Bukavu et Goma, avec des missions fréquentes sur le terrain

Date de prise de fonction : ASAP

Durée du contrat : 6 mois

Sous la supervision de : Chef de Projet

Supervision directe de : D'un point de vue technique, environ 10 staff

Personnes à charge : no

 

Objectif général de la position

Le spécialiste de protection est responsable de la coordination, implémentation et le suivi des activités de monitoring de protection dans les zones d’intervention. Il/elle sera en charge de garantir la planification cohérente de la mise en œuvre des activités susmentionnées, tout en respectant le planning opérationnel définit en lien avec le Chef de Projet selon le plan de travail établi et le budget alloué pour accomplir les objectifs opérationnels concordés avec UNHCR.

 

Principales responsabilités et tâches

Coordination des activités de monitoring de protection :

  • Assister le chef de projet à développer, coordonner, planifier, mettre en œuvre le programme de protection ;
  • Fournir le suivi technique afin de développer un programme de protection de qualité ;
  • Assurer le respect du plan de travail et proposer les réajustements si nécessaire ;
  • Assurer le suivi et évaluation des activités de monitoring de protection à travers l’élaboration et actualisation des outils de monitorage en lien avec le Chef de Projet ;
  • Orienter et superviser la mise en œuvre des activités de gestion des cas de protection selon le chronogramme du projet, en mettant l'accent sur les aspects techniques et l'assurance de la qualité grâce à un suivi étroit, à une supervision et à une formation pour le personnel national ;
  • S'assurer que les normes minimales internationales et les standards INTERSOS dans les activités de gestion et prise en charge des cas sont respectés ;
  • Fournir un soutien technique à la documentation des cas de protection selon les formulaires appropriés ;
  • Évaluer les lacunes et les besoins au sein des équipes en ce qui concerne la gestion des cas de protection et fournir un soutien technique ;
  • S'assurer que les données sont collectées régulièrement pour répondre aux indicateurs convenus et que la confidentialité des données est toujours respectée ;
  • Assurer l’incorporation de la protection transversale selon une approche âge, genre, diversité ;
  • Créer la synergie en impliquant le plus possible UNHCR en vue de promouvoir le partage d’informations et proposer une réponse opérationnelle rapide et cohérente aux problèmes de protection identifiés ;
  • Élaborer des politiques, des stratégies et des outils communs d’identification et de résolution des problèmes de protection avec l’appui UNHCR ;
  • Développer la capacité de prévoir et répondre de la manière la plus efficace aux lacunes de protection identifiés et les moyens pour les combler ;
  • Assurer la soumission mensuelle de rapports d’activités au Chef de Projet ;
  • Contribuer à la formulation des rapports narratifs et financiers à soumettre au HCR ;
  • Contribuer à la rédaction dans les délais du rapport mensuel d’activité interne à l’organisation y inclus l’outil de suivi PAT en ce qui concerne les aspects techniques de protection du projet ;
  • Assurer une ligne de communication adéquate (interne et externe) en coordination avec le Chef de Projet ;
  • Rapporter de manière rapide et précise toute difficulté rencontrée dans la mise en place des activités de monitoring de protection au Chef de Projet et contribuer à l’identification de solutions ;
  • Participer, selon les orientations données par le Chef de Projet, aux réunions de coordination sectorielle au niveau terrain ;
  • Contribuer à la gestion de la sécurité selon les approches établies et les outils en utilisation dans la mission.

Gestion des Ressources Humaines :

  • Contribuer dans la sélection et recrutement du staff national du projet affecté aux activités de monitoring de protection ;
  • Assurer l’évaluation périodique effective et objective de performance du staff sous sa gestion et l’évaluation finale ;

Capitalisation et gestion de connaissance :

  • Assurer la capitalisation des expériences et des données de protection obtenues dans le cadre du projet (voir fiche d’activité et fiche Programme sur IMP) ;
  • Identifier les besoins de protection et proposer de nouveaux programmes potentiels ou activités à mettre en place sur le terrain ;
  • Transmettre au Chef de Projet toute documentation photo et vidéo des activités de protection, ainsi que toute information significative sur la zone d’intervention et les activités du projet pour alimenter les besoins de visibilité, collecte des fonds et communication.

Détails de l'annonce

Organisation : MEMISA
Site web : http://www.memisa.be
Adresse email : vincent.van.gompel@memisa.be
Lieu de l'emploi : Bunia /
Type d'emploi : Contrat à durée déterminée
Type de contrat : Temps plein
Fonction : Autre
Date de publication : 01/08/2019
Date limite : 10/08/2019

Profil

Voir ci-dessus

Description

Assistant Technique International / National (ATI/ATN)

Contrôleur technique des constructions

 

pour la surveillance et le contrôle des

Travaux de constructions d’infrastructures sanitaires (m/f/x)

pour

MEMISA en République Démocratique du Congo (RDC)

 

Basé(e) à Bunia, avec missions dans diverses zones de santé en Ituri

Disponibilité : directe

 

Contexte

Le Programme de Renforcement de l’offre et développement de l’accès aux soins de santé, est actuellement exécuté par Memisa-Belgique, dans le cadre du 11ème FED dans les Provinces de l’Ituri et du Kongo-Central en République démocratique du Congo (RDC).

L’objectif général du programme est de contribuer, dans le cadre du plan national de développement sanitaire (PNDS) et dans le contexte global de lutte contre la pauvreté, à l'amélioration de la santé de la population des zones de santé ciblées en province de l’Ituri (n=7) et du Kongo Central (n=3). Plus spécifiquement l’action vise à pérenniser l’accessibilité à des soins de santé de qualité, en particulier pour les populations vulnérables y compris les femmes et les enfants (OMD 4 et 5),

Au stade actuel de la mise en œuvre du PRO DS, l’une des priorités est la couverture en infrastructures sanitaires avec un accent sur l’eau, l’hygiène et l’assainissement (EHA) dans les 10 ZS et ce particulièrement en Ituri.  L’activité principale est de réaliser la construction et ou la réhabilitation de neuf CS, de bâtiments essentiels dans quatre HGR, d’un dépôt zonal et des services de la DPS Ituri à Bunia.

Le principal but visé par cette démarche est la contribution du postulant à la construction, dans les délais requis à la réalisation d’ouvrages, de qualité, durables, répondant aux besoins de commodité (EHA) et de respect des règles de l’art.

 

  1. 1.       DESCRIPTION DU POSTE

 

1.1.        Résumé synoptique du poste

L’ATI (ATN) contrôleur technique travaillera pour le compte de l’organisation Memisa, principalement en appui opérationnel pour les chantiers de construction. Au cours de son intervention, il sera impliqué en amont pour la préparation des aspects de passation de marché (procédures et sélections des entrepreneurs), les commandes d’équipement, et, au cours des travaux, pour prévenir tout aléa technique. Ses activités de surveillance et de contrôle des chantiers de construction, sont menées jusqu’à la fin des travaux, dans le respect des calendriers établis. A ce titre, il encadre l’équipe de professionnels impliqués dans la surveillance des travaux de construction exécutés par les entreprises/organisations sous contrat, dans le respect des clauses, pour le compte du bureau d’assistance technique (BAT) de Bunia.

L’ATI (ATN) a pour rôle fondamental d’assurer la surveillance des aspects financiers, juridiques, techniques et en termes de normes de construction, des procédures d’exécution et de conservation de l’environnement. 

Il assure en outre le rapportage de l’évolution des chantiers et fort de son expertise et de la connaissance des dossiers de construction, il est chargé de signaler les irrégularités dans le déroulement des travaux et assure l’interface entre les acteurs de l’exécution des travaux, la coordination du BAT et la DPS. Communicant, médiateur et professionnel, il devra faire régner une ambiance saine de travail, d’éthique et avoir un réflexe continu d’anticipation face aux problèmes éventuels sur les différents chantiers et de compte rendu. Il est appuyé dans sa tâche sur le terrain par l’architecte consultant, le DPO (avec ou non autres délégués chantiers) et l’ingénieur responsable EHA.

En résumé, ses missions principales consistent à :

i)              effectuer les suivi des procédures d’appel à soumission, de passation de marché (procédures et sélections des entrepreneurs), validation des dossiers et commandes d’équipement,

ii)             réaliser des prestations de contrôle technique de construction ou de rénovation, à émettre au maître d’ouvrage délégué (Memisa), des avis techniques (solidité des structures, sécurité incendie, etc…),

iii)            contribuer à l’élaboration des dispositions réglementaires dans les projets de. construction dès la conception, le dossier de contrôle technique (l’état des supports, des structures, les métrés, le montant des travaux), ainsi que la production par les bénéficiaires des dossiers administratifs,

iv)           assurer la surveillance du fonctionnement des chantiers. 

 

 

1.2.        Champs d’intervention et de responsabilité

Les services sollicités s’inscrivent dans le cadre de l’appui direct des BAT, dans l’exécution de leur programme de construction et la tenue minutieuse des archives afférentes. Dans le cadre du contrat de subvention, le pouvoir adjudicateur assure pour l’ordonnateur national du FED, la maîtrise d’ouvrage déléguée, dans le cadre de l’exécution du programme PRODS en ITURI et au KONGO CENTRAL, pour le compte du maître d’œuvre ou la tutelle c’est-à-dire le Ministère de la santé publique (MSP).

Les services demandés consistent à appuyer les BAT dans le processus de sélection des offres de travaux techniquement conformes et à représenter le maître d’œuvre sur les chantiers, en vue de surveiller et contrôler les travaux en vérifiant les matériaux de construction et la qualité de l’exécution des ouvrages et le respect du calendrier de la mise en œuvre.

 

 

1.3.        Description des tâches

 

1.3.1.    Phase de préparation

L’ATI (ATN) contrôleur technique en collaboration avec le chef de projet, accomplit les tâches suivantes :

-          Participer dans le cadre du processus attribution des travaux, en appui aux BAT aux réunions d’évaluation technique des offres et sera tenu à se conformer aux procédures à appliquer dans le respect des principes d’impartialité et de confidentialité. A cet effet il contribuera à l’élaboration des cahiers de charges nécessaires, avant le démarrage des travaux.

 

-          Assurera avant le démarrage des travaux : i) à la vérification des dispositions générales d’installation des chantiers, des programmes d’exécution, des prévisions de paiement et des dispositions de contrôle de qualité et de conformité par rapport à l’offre de l’entreprise/organisation et l’approbation du BAT, ii) au contrôle avéré des dispositions d’exécution, de la capacité prédictive de l’entreprise à exécuter le marché, des document administratifs, des cautionnements bancaires, des avances ou garanties  et des police d’assurance au besoin,

 

1.3.2.    Phase d’exécution des travaux

 

-          Veillera pendant les travaux à l’avancement normal, rationnel des travaux, par l’entreprise en minimisant les risques et en faisant valider le journal des chantiers confirmant le respect des engagements techniques,

-          Le prestataire procédera à :

  • La vérification des dossiers d’exécution des travaux (plans et autres documents approuvés,
  • Contrôle de la qualité des matériaux,
  • Le suivi de respect des plans d’exécution,
  • L’exécution conforme des travaux de construction,
  • Assurer une présence quotidienne de surveillance des travaux sur les chantiers,
  • Le respect effectif des dispositions règlementaires afférents au travail sur le chantier,
  • L’application des plans d’organisation de la qualité et de la sécurité des biens et des personnes sur le chantier,
  • Vérifier et suivre le respect par l’entreprise des spécifications techniques, leur contrôle continu et l’exécution des plans d’assurance qualité des démarches et travaux de mise en œuvre,
  • Le suivi des décomptes,
  • La continuité des travaux de construction,
  • Tenue quotidienne du journal des travaux,
  • L’anticipation des aléas techniques, des imprévus, la résolution des problèmes et la maîtrise du rapportage,

 

1.3.3.    Phase de finition des travaux

-          Organisera après l’exécution de chaque construction, les réceptions provisoires et la validation technique spécifique des installations électriques, des ouvrage d’approvisionnement en eau et d’assainissement.

-          Constituer un dossier de de fin de travaux par chantier comportant un rapport narratif.

 1.4.        Temps de travail

A durée total de contrat est de 12 mois, dont la majeure partie du temps est consacrée aux terrain, notamment aux activités relatives aux chantiers.

 

1.5.        Les compétences afférentes au poste

 

1.5.1.    Compétences comportementales et qualités personnelles

Il est attendu de l’ATI (ATN) contrôleur technique :

i)              d’être communicant, d’avoir le sens de l’impératif, du professionnalisme, du consensus et du résultat,

ii)             d’avoir l’esprit d’équipe,

iii)            d’être transparent, intègre, impartial, d’avoir le sens de la confidentialité, de l’objectivité et l’aptitude à assumer la responsabilité des actions qu’il entreprend.

Les qualités personnelles requises étant : la capacités d’analyse technique critique, la rigueur, le sens de l’organisation., l’aisance relationnelle, la curiosité technique, la capacité d’écoute, le goût du contact et du terrain.

1.5.2.    Compétences techniques

Niveau d’étude :

-          Un niveau d’étude de licence ou de master professionnel en sciences et techniques de construction, option génie civile

-          Une expérience d’au moins 3 à 5 ans de contrôle de travaux de construction, ou de maîtrise d’œuvre dans le domaine du bâtiment,

-           Un atout en terme d’expériences pertinente d’exécution de travaux de construction dans le cadre de programmes du FED,

L’ATI-ATN contrôleur technique doit avoir des connaissances en droit immobilier, la maîtrise des techniques de métré, des compétences avérées en pathologies du bâtiment, en caractéristiques des matériaux de construction, en matière de normes de la construction et maîtriser les techniques de prélèvement et d’analyses.

 

1.5.3.    Atouts 

Disposer de

-          Expériences et connaissances solides en passation de marché (procédures des Marché public, belges et UE),

-          Expériences similaires récentes avérées,

-          Bonnes connaissances pratiques et maîtrise de logiciels pertinents :

i) AutoCad, Project Pro, Pack Office ou équivalent,

ii) Excel comme tableur,

ii) Word pour le traitement de texte iv) le Power Point.

-          Etre en possession du permis de conduire B.

 

1.6.        Liens hiérarchique

L’ATI (ATN) contrôleur technique répond au Coordinateur du BAT sur le plan hiérarchique opérationnel et s’inscrit dans l’organigramme du projet/Memisa à partir de ce positionnement.

 

 Comment solliciter ?

  • Envoyez-nous votre CV et lettre de motivation en Word ou PDF par email à hr@memisa.be au plus tard le 10 août ;
  • Votre email doit avoir pour titre : votre nom de famille ; « candidature ATN-ATI Bunia » ;
  • Vos deux fichiers, CV et lettre de motivation, annexés dans votre email doivent préciser dans leur nom et dans cet ordre:
    1. votre nom de famille ;
    2. « candidature ATN-ATI Bunia » ;  suivi de
    3. « CV » et « lettre de motivation » selon ce qui s’applique
  • Veuillez limiter votre lettre de motivation à une page maximum et votre CV à 2 pages maximum avec 3 personnes de référence.
  • Veuillez aussi indiquer votre date de disponibilité (le plus rapidement possible) et votre prétention salariale en € ;
  • Ajoutez aussi vos copies des diplômes et Attestations des Services rendus ;

Seuls les candidats présélectionnés seront contactés pour la suite du processus : un test et une interview. Le test et interview seront organisés selon les modalités qui seront communiquées aux candidats présélectionnés après étude des dossiers

 

 

OFFRE

Un CDD avec date de fin liée à la mission (prévu : 12 mois, prise de fonction le plus rapidement possible), avec rémunération afférente au profil, avec des avantages.

Détails de l'annonce

Organisation : Médecins du monde France
Site web : http://www.jobs.net/j/JyyqyGzH?idpartenaire=220
Lieu de l'emploi : Kalemie /
Type d'emploi : Contrat à durée déterminée
Type de contrat : Temps plein
Fonction : Mission terrain
Date de publication : 24/07/2019
Date limite : 18/11/2019

Profil

Formation supérieure bac+3 en gestion
Expérience de 2 ans à un poste similaire
Rigueur et capacités organisationnelles
Capacité à décider et arbitrer
Capacité à évaluer et accompagner les collaborateurs
Réactivité, anticipation
Résistance au stress, à un rythme soutenu de travail et à un contexte sécuritaire contraignant
Capacité à comprendre et identifier les cycles et procédures bailleurs de fonds institutionnels
Maîtrise de la conduite d'entretiens professionnels
Maîtrise du pack office (Excel notamment) et de SAGA
Langues : maîtrise du français à l’écrit comme à l’oral impérative
Engagé, vous adhérez aux valeurs de MdM et êtes motivé par son modèle associatif.

AUCUNE CANDIDATURE NE SERA TRAITÉE PAR TÉLÉPHONE

Médecins du Monde se réserve le droit de clôturer le recrutement avant la date limite de dépôt des candidatures.

MdM s’engage pour l’insertion des personnes en situation de handicap et lutte contre toutes les discriminations.

Description

Médecins du Monde, association médicale militante de solidarité internationale, s'engage depuis plus de 30 ans à soigner les populations les plus vulnérables ici et là-bas, à témoigner des entraves constatées quant à l’accès aux soins, à obtenir des améliorations durables des politiques de santé pour tous. Association indépendante, nous agissons au-delà du soin en dénonçant les atteintes à la dignité et aux droits humains et en nous battant pour améliorer la situation des populations précaires. En France comme à l’international dans plus de 40 pays, nos actions ont pour but de faciliter l’accès au système de santé en travaillant sur 5 thématiques prioritaires structurant nos combats et nos plaidoyers : urgences et crises, santé sexuelle et reproductive, réduction des risques, migrations, droits et santé et santé-environnement.

Médecins du Monde-France (MdM-F) est actuellement présent dans la ville-province de Kinshasa au travers d’un programme de santé sexuelle et reproductive des jeunes en mégalopole africaine (2014-2019).

En juillet 2018, MdM-F et MdM-Belgique ont mené conjointement une mission exploratoire dans les zones de santé (ZS) de Kalemie et Nyemba, province du Tanganyika, afin d’évaluer les besoins en santé et protection. L’accès aux soins est fortement altéré par une dégradation socio-économique des conditions de vie de la population et la destruction d’une partie des infrastructures et équipements du système de santé. D’un point de vue sécuritaire, la zone de Kalemie, bien que le conflit ait perdu en intensité dans cette zone de santé, reste cependant en phase 2 pour MdM et en alerte rouge pour le MAE.

Une réponse est actuellement financée par ECHO et le CDCS pour appuyer la fourniture du paquet minimum d’activités (PMA) dans 6 centres de santé et des références médicales au Centre de santé de référence (Undugu) dans la zone de santé de Nyemba, proche de la ville de Kalemie.

La base de Kalemie a ouvert en juin et le démarrage des activités dans les centres de santé est pleinement opérationnel depuis début juillet 2019. Ce projet est amené à se développer en 2020 si d’autres financements sont obtenus.

DESCRIPTION DU POSTE :

Sous la responsabilité du coordinateur site, vous supervisez et coordonnez la mise en œuvre de l’ensemble des activités administratives sur le site de Kalemie et apportez un appui technique aux opérationnels sur la gestion RH et financière du site. Vous supervisez directement un caissier comptable et un assistant administrateur.

Plus précisément, vos responsabilités sont les suivantes :

1.Finances
-Élaborer le budget et le mettre à jour mensuellement et annuellement en lien avec les équipes opérationnelles
-Gérer la comptabilité et assurer la clôture mensuelle
-Gérer la trésorerie et élaborer les demandes d’approvisionnement en trésorerie pour la base
-Élaborer les amendements et rapports financiers, réaliser le suivi des contrats bailleurs

2.Ressources humaines
-Mettre en place le cadre contractuel RH du personnel national défini
-Assurer la gestion des salaires et charges sociales et établir les paiements
-Apporter un support au recrutement des équipes opérationnelles et réaliser les étapes RH du recrutement
-Déployer et suivre le planning de l’évolution du personnel national sur le site (briefing, entretiens annuel et de sortie,…)
-Élaborer le plan de formation
-Superviser la gestion administrative du personnel
-Gérer les procédures disciplinaires en lien avec les managers et les coordinateurs

3.Management
-Manager et animer l’équipe administrative
-Planifier et suivre les activités de l’équipe et apporter un appui technique

4.Administration et logistique
-Assurer le suivi et la relecture des contrats de la mission
-Prendre en charge certaines activités de logistique en cas d’absence du logisticien

CONDITIONS D'EMPLOI :

Statut :  Salarié 

Contrat : Contrat à durée déterminée  

Poste à pourvoir dès que possible
CDD jusqu'au 30 avril 2020
Salaire brut mensuel de 2548 euros
Équivalent 13ème mois versé en 2 fois – à partir de 6 mois d’ancienneté de travail effectif
Prime d’expatriation de 10% du salaire brut par mois
Prise en charge du transport (domicile – mission), des visas, des vaccins
Hébergement en maison collective
22.5 RTT / an
5 semaines de congés payés / an
Mutuelle (participation à 60% de MdM et 40% du salarié)
Assurance (rapatriement…)
Accord de télétravail ponctuel à partir de 6 mois d’ancienneté
Médecins du Monde favorise la formation et la mobilité interne de ses acteurs  

Départ seul  

Détails de l'annonce

Type d'emploi : Contrat à durée déterminée
Type de contrat : Temps plein
Fonction : Gestion de projet
Date de publication : 17/07/2019
Date limite : 21/07/2019

Profil

Vos qualifications
• Expérience significative dans la conception et la mise en oeuvre de stratégies programmatiques à
grande échelle (7 ans d’expérience minimum requis) ;
• Connaissance et expérience de la gestion de programmes et de projets impliquant plusieurs parties
prenantes ;
• Solides connaissances et compétences techniques dans les domaines thématiques clés de WCUK :
protection de l’enfance, éducation et moyens de subsistance ;
• Compétences et expérience confirmées en MEAL, et capacité à assurer un leadership organisationnel
et un appui technique aux équipes dans ce domaine ;
• Expérience confirmée dans l’élaboration de propositions de projets et d’engagement avec les
bailleurs, tel que UNHCR, UNICEF, Fonds Humanitaire, Commission Européenne ;
• Connaissance et expérience de participation aux systèmes de coordination humanitaire ;
• Capacités de leadership et de gestion d’équipe, y compris gestion d’équipe a distance ;
• Capacité à collaborer et à former des partenariats solides avec des parties prenantes internes et
externes et à travailler avec de multiples parties prenantes dans le cadre d’un projet ;
• Expérience de déploiement dans un environnement de travail difficile et instable ;
• Solides compétences en matière de planification et d’organisation, proactivité et aptitude à prendre
des décisions efficaces ;
• Connaissance pratique des besoins et des réponses en matière de protection des enfants en RDC serait
un avantage ;
• Compréhension et mise en oeuvre des principes de sauvegarde de l’enfant ;
• Excellentes compétences en communication et relations interpersonnelles, avec la capacité de créer
des relations de travail positives avec un large éventail de collègues et partenaires ;
• Maîtrise de l'anglais et du français indispensable.

Description

War Child UK traverse actuellement une période de changement encourageante, avec une expansion importante de son programme en RDC. Le programme a étendu sa présence à une troisième région en ouvrant une nouvelle présence au Kasaï en 2017. Nous devons maintenant sécuriser ce positionnement récent et continuer à mener des plans ambitieux pour accroître la qualité, l'ampleur et la durabilité de notre programme au Kasaï, au Nord Kivu et à Kinshasa. Notre nouveau(elle) Responsable de la qualité des programmes en RDC dirigera la réponse à ce défi. Ce poste permettra à l’équipe grandissante d’aller de l’avant et de veiller à la mise en oeuvre sûre et efficace de ces programmes, tout en menant des efforts d’agrandissement grâce à un portefeuille de financement plus diversifié pour répondre aux besoins humanitaires croissants du pays.

Votre rôle
Faisant partie intégrante de l’équipe de direction du pays, le/la Responsable de la qualité des programmes
sera chargé d’assurer un bon leadership stratégique des programmes en RDC ; de veiller à ce que les
programmes soient mis en oeuvre dans le respect des principes de qualité ; de gérer les principaux risques ; et
d’aider l’équipe à atteindre ses objectifs techniques et programmatiques. Le rôle pilotera également les efforts
de représentation technique et de coordination au Nord Kivu et au Kasaï. L’objectif principal est de renforcer
notre récente expansion avec une stratégie orientée vers la qualité de la mise en oeuvre de nos programmes
et de leur impact sur les besoins des enfants touchés par le conflit en RDC. Le rôle rapporte au directeur pays
en RDC. Le/la Responsable de la qualité des programmes administre l'équipe MEAL (basée à Goma et
Tshikapa), ainsi que d'autres membres du personnel technique et du projet en fonction de la croissance du
programme.
Vos responsabilités
• Contribuer activement à l'élaboration des stratégies de qualité des programmes sur les thèmes de la
protection de l'enfance, de l'éducation et des moyens de subsistance, en veillant à l'intégration de thèmes
transversaux (genre, handicap, sauvegarde de l’enfant, redevabilité) dans les engagements
programmatiques ;
• Travailler en étroite collaboration avec l'équipe senior de gestion du programme RDC afin d'assurer la mise
en oeuvre et l’amélioration de systèmes de gestion des subventions et d’appui opérationnel pertinents et
efficaces ;
• Soutenir le développement du programme, des propositions de projet, et la collecte de fonds au niveau
du pays ;
• Assurer la présence stratégique de WCUK dans les principaux forums et groupes de coordination
humanitaires et de développement ;
• Soutenir le développement de partenariats avec les bailleurs, les agences des Nations Unies, les ONG
internationales et d'autres acteurs clés ;
• Travailler en étroite collaboration avec l'équipe des finances pour assurer la mise en oeuvre des
subventions dans les délais prévus par le bailleur, et veiller au calendrier des dépenses afin de réduire le
risque de non-éligibilité tout en assurant la qualité de mise en oeuvre des programmes, conformément
aux normes de qualité de WCUK ;
• Superviser les évaluations programmatiques internes et externes et veiller à ce que les recommandations
soient mises en oeuvre ;
• Conduire la mise en oeuvre et l'amélioration des systèmes MEAL ;
• Assurer la direction hiérarchique et l’appui technique du personnel MEAL du programme RDC sur la
base d’indicateurs de performance définis ;
• Travailler conjointement avec le Directeur des programmes pour la RDC (Head of programmes) et les
responsables de zone et de programme au Kasaï et au Nord Kivu afin de coordonner le travail, d’atteindre
les objectifs de qualité, et d’assurer une collaboration pour la réalisation de la stratégie programmatique.


Ces taches constituent un cadre pour le rôle et ne doivent pas être considérées comme une liste définitive.
D'autres tâches raisonnables peuvent être requises en fonction du grade de ce poste.

Détails de l'annonce

Organisation : Cordaid
Site web : https://www.cordaid.org/nl/over-ons/werken-bij-cordaid/vacatures/international/63065/
Lieu de l'emploi : Kinshasa /
Type d'emploi : Contrat à durée déterminée
Type de contrat : Temps plein
Fonction : Gestion de projet
Date de publication : 16/07/2019
Date limite : 04/08/2019

Profil

  • Master Degree in Public Health, Education, Health Administration, Health Economics, Social Science, Political Science or a similar degree.
  • At least 10 years of relevant working experience, of which at least 5 years in direct technical assistance and capacity building provided to Government & Implementing partners in fragile countries.
  • Sound theoretical knowledge of, and experience of at least 3 years in, Performance or Results Based Financing,
  • A good knowledge of the DRC Health and/or Education sector.
  • Experience as a Program Manager or Coordinator in similar environments and  previous experience in complex (multi-actor, donor funded) projects.
  • Ability to build, guide and manage a team of core staff and teams in the field. You have previous experience in supervising a team to implement a healthcare and éducation project.
  • Strong communication and facilitation skills, including the ability to establish good working relationships, to transfer skills and knowledge, and to provide technical assistance to key actors.
  • Fully proficient in the following software applications: Windows, Excel, Word, Outlook, PowerPoint.
  • Preparedness to regularly travel to the operational areas.
  • A flexible and pragmatic working attitude.
  • Fully fluent speaking in French with good professional knowledge of English

Description

CORDAID

Cordaid believes in a world without poverty and exclusion. We strive for just and sustainable societies where every person counts. We stand for knowledge and talent sharing between North and South, between farmers and businesses, between activists and policymakers. Where poverty, conflict and exclusion divide societies, we connect people and communities. We stand for professionalism, expertise and solidarity across borders. We aim at maximizing our social impact and contributing to systemic change. We operate where natural disasters strike, where conflicts tear up communities and where lack of opportunities and service delivery keep families in extreme poverty.

 

Cordaid is one of the leading CSO’s in the Netherlands, working in fragile contexts on Health, Resilience, Economic Opportunities, Humanitarian Aid and Security & Justice. Apart from our work abroad we also contribute to new forms of job creation and social innovation in The Netherlands.  

 

Cordaid is a member of the international Catholic networks Caritas and CIDSE and we are active in worldwide civil society networks. We work in around 30 countries in Africa, Middle East and Asia.

 

For the Cordaid Country office in Democratic Republic of Congo (DRC), Cordaid is looking for a Senior Program Manager to manage 2 projects on technical assistance.

 

Introduction

Cordaid has long been a pioneer in the implementation of Performance and Result Based Financing (PBF/RBF).

The DRC office is currently implementing Technical Assistance program in the Education sector and will soon implement a likewise program in Health linked to the existing PDSS program, a PBF health program.

 

PDSS project:  The “Projet de Développement du Système de Santé” (PDSS) is led by the

Ministry of Health. This program is implemented in the DPS of Mai-Ndombe, Kwilu, Kwango, South Ubangi, North-Ubangi, Mongala, Equateur, Tshuapa, Haut-Katanga, Lualaba and Maniema.

The main themes used in this program are: population and reproductive health; child health; health system performance; nutrition and food security; communicable diseases.

All the themes developed under this program require a strong community engagement.

With its successful experience in revitalizing community dynamics, Cordaid will provide technical assistance on this approach and on Community PBF in Kinshasa and 2 provinces (Kwilu and Sud Ubangi) supported by the PDSS project which, given the main themes exploited, is largely dependent on good community participation to achieve short- and long-term results. The TA will be provided on different levels (national, provincial and peripheral) in stages and envisions that the PDSS integrates the community revitalization approach.

 

PBF-PAQUE project : The Democratic Republic of Congo, through the Ministry of Primary, Secondary and Professional Education (MEPSP), has obtained funding, as a donation, from the Global Partnership for Education (SME) in 2017, with as Partner Agent the World Bank, to finance the activities of the Project for the Improvement of the Quality of Education (PAQUE). PAQUE supports implementation by building on the primary education curriculum of the Education and Training Sector Strategy (SSEF).  CORDAID has been selected as a Technical Assistance Agency to assist the Ministry of Education in implementing the PBF approach and has obtained a contract in May 2018 in order to improve the access to and quality of schools. More specifically, the project supports the SSEF through the following actions:

  • Advancing on the path of primary schooling for all;
  • Improve the quality of schools and administrative educational structures;
  • Improve knowledge on the PBF approach within the sector and;
  • Improve the accountability within the sector and pursue partnerships by sharing responsibilities.

The approach is being  applied in 1,350 schools reaching 500.000 schoolchildren to stimulate accurate results by offices that provide administrative and educational support to schools, and by schools in implementing their "Plans of Management" and achieving results with elaborated indicators.

 

Position and Responsibility

The Senior Program Manager will be responsible for the overall management and implementation of the technical assistance within the 2 programs. S/he will be responsible for realizing the objectives as formulated in the Technical Proposals and approved budget. S/he will report directly to the Cordaid Program Director in DRC.

 

Specific Tasks and Objectives

  • Manage the two projects and its resources efficiently and transparently, ensuring compliance with the requirements of the Donor.
  • With key program staff and stakeholders, ensure that program’s strategic objectives and results are fully accomplished and meet expected technical quality standards.
  • Monitor the progress of the project and the contract with the Donors to ensure that Cordaid delivers the quality outcomes agreed upon, and outputs and services as formulated in the approved project proposal. Provide advice on changes and improvements where needed.
  • Ensure the preparation of progress and financial reports and annual plans and budget to be submitted for approval. Participate in internal and external audits.
  • Act as direct contact person (and advisor) for the Ministry of Health and Education.
  • Represent Cordaid externally, participate in relevant platforms and fora and partner with relevant stakeholders.
  • Organize different modalities of technical support to the Ministries including and specifically the different Technical PBF units at different levels (national, provincial and peripheral).
  • Integrate project interventions with other Cordaid programs as appropriate.
  • Support the operational implementation and monitoring of the national and field support teams of the PDSS and PAQUE projects
  • Support the development and use of training tools and modules to revitalize and strengthen community structures in order to implement community PBF with a particular focus on CACs.
  • Develop and strengthen the capacity of a pool of facilitators to plan and manage activities to strengthen supported structures through a transfer of knowledge and skills.
  • Responsible for monitoring indicators and evaluating all support processes undertaken within the PDSS and the PAQUE program
  • Responsible for the overall final reporting of the two projects
  • Perform any other tasks (including daily activities of an administrative and/or organizational nature) which are necessary to achieve the results aimed for, as described in the project proposal.

 

Qualifications

  • Master Degree in Public Health, Education, Health Administration, Health Economics, Social Science, Political Science or a similar degree.
  • At least 10 years of relevant working experience, of which at least 5 years in direct technical assistance and capacity building provided to Government & Implementing partners in fragile countries.
  • Sound theoretical knowledge of, and experience of at least 3 years in, Performance or Results Based Financing,
  • A good knowledge of the DRC Health and/or Education sector.
  • Experience as a Program Manager or Coordinator in similar environments and  previous experience in complex (multi-actor, donor funded) projects.
  • Ability to build, guide and manage a team of core staff and teams in the field. You have previous experience in supervising a team to implement a healthcare and éducation project.
  • Strong communication and facilitation skills, including the ability to establish good working relationships, to transfer skills and knowledge, and to provide technical assistance to key actors.
  • Fully proficient in the following software applications: Windows, Excel, Word, Outlook, PowerPoint.
  • Preparedness to regularly travel to the operational areas.
  • A flexible and pragmatic working attitude.
  • Fully fluent speaking in French with good professional knowledge of English

 

Specifics of station

This is an accompanied posting based in Kinshasa, with regular travel to the operational areas (30/40%).

 

Contract information

The contract period will initially be for one year starting as soon as the contract for the PDSS is signed, with the intention to extend. We offer a competitive, fair and comprehensive salary and benefits package that is justifiable to our donors. A Cordaid contract which includes a comprehensive insurance cover, social security and pension contribution, a holiday allowance, 13th month, hardship allowance and cost of living allowance (if applicable).

Further information & how to apply

Applications including a motivation letter and extensive CV, including the contact details of at least three professional references, should be forwarded on attention of mr Sylvain Duhau before August 2nd, 2019.

An integrity screening will be part of the application procedure.

Please note that we accept applications through our website only: https://www.cordaid.org/en/vacancies/international/?cd_job_id=137720

 

Pages