You are here

Burundi

Détails de l'annonce

Organisation : Agence Belge de Développement
Site web : http://www.enabel.be
Lieu de l'emploi : Bujumbura /
Type d'emploi : Contrat à durée indéterminée
Type de contrat : Temps plein
Fonction : Direction
Date de publication : 08/07/2020
Date limite : 05/08/2020

Profil


Niveau de formation requis

  • Master
  • Obligatoirement de nationalité belg

Expériences requises 
•    Une expérience professionnelle pertinente d’au moins 10 ans dont :
-    Au moins 5 ans d’expérience dans la gestion de projets de développement international ;
-    Une expérience avérée du networking et de la négociation de contrats ;
-    Au moins 3 ans d’expérience dans la gestion d’équipe ;
-    Une large expérience dans la préparation, la négociation et l’exécution de projets.
Compétences et connaissances requises
•    Connaissance de la problématique générale du développement, des instruments et des tendances actuelles ;
•    Connaissance des stratégies de développement et des formes d’aides belges ;
•    Connaissance des instruments et méthodes courants dans le développement international (cadre logique, gestion du cycle de projet, gestion de portefeuilles, gestion du changement social, analyse multi-parties, théorie du changement) ;
•    Connaissance de la gestion financière ;
•    Bonnes notions des marchés publics belges ;
•    Vous parlez et écrivez couramment en français, néerlandais et anglais. La connaissance du portugais constitue un atout ;
•    Vous êtes pleinement disposé(e) à vous expatrier dans tous les pays partenaires présents et futurs d’Enabel.
Nous demandons également de s’engager à respecter la vision, la mission et les valeurs d’Enabel (https://www.enabel.be/fr/content/vision-mission-valeurs-de-enabel).
 

Description

Contexte
Afin d’être en mesure d’assurer une continuité du programme gouvernemental au Burundi, Enabel recherche son/sa Représentant(e) Résident(e).

Le programme de coopération bilatérale belgo-burundais en cours se traduit dans le Programme Indicatif de Coopération (PIC) qui se compose de cinq interventions :  deux Programmes d’Appui Institutionnel dans le Secteur de Santé (PAISS IV et PAISS V), un Programme d’Appui Organisationnel dans le Secteur d’Agriculture (PAIOSA), un Programme d’Appui aux Ecoles Techniques et professionnelles (ACFPT) et un Programme d’Appui aux Organisations Burundaises par le Renforcement des Compétences des Enseignants  (PAORC).

En plus de ce programme de coopération bilatérale, Enabel au Burundi réalise un programme important financé par l’Union Européenne, composé de 3 interventions : le Programme Twiteho Amagara (Mesure d’Appui à la Résilience des Populations du Burundi – volet Santé (consortium Enabel & Memisa)), le Programme d’Appui au Système de Santé (PASS) à travers de l’Outil du Financement basé sur la Performance (FBP) – Phase II et le Lake Tanganyika Water Management Projet (LATAWAMA). 

Nous constituons également une réserve pour nos autres pays partenaires  

Description de la fonction

·    Vous innovez la coopération gouvernementale belge en tenant compte des priorités de la Belgique et de celles de ses partenaires dans la zone géographique concernée, ainsi que du contexte international. Vous garantissez l’atteinte des résultats de développement des projets et la durabilité de l’impact visé par la stratégie pays ;
·    Vous mobilisez des missions pour d’autres bailleurs afin d’augmenter le portefeuille de projets et de renforcer l’impact de la coopération gouvernementale belge ;
·    Vous prenez activement part à des cercles d’influence et garantissez une image dynamique et positive d’Enabel au sein du pays;
·    Vous mobilisez l’équipe pour réaliser les objectifs et produire les meilleurs résultats à la satisfaction des clients (bénéficiaires et donateurs) et veillez à la capitalisation des connaissances ;
·    Vous assurez la gestion financière et administrative et la Représentation d’Enabel.

Votre profil

Niveau de formation requis

  • Master
  • Obligatoirement de nationalité belg

Expériences requises 
•    Une expérience professionnelle pertinente d’au moins 10 ans dont :
-    Au moins 5 ans d’expérience dans la gestion de projets de développement international ;
-    Une expérience avérée du networking et de la négociation de contrats ;
-    Au moins 3 ans d’expérience dans la gestion d’équipe ;
-    Une large expérience dans la préparation, la négociation et l’exécution de projets.
Compétences et connaissances requises
•    Connaissance de la problématique générale du développement, des instruments et des tendances actuelles ;
•    Connaissance des stratégies de développement et des formes d’aides belges ;
•    Connaissance des instruments et méthodes courants dans le développement international (cadre logique, gestion du cycle de projet, gestion de portefeuilles, gestion du changement social, analyse multi-parties, théorie du changement) ;
•    Connaissance de la gestion financière ;
•    Bonnes notions des marchés publics belges ;
•    Vous parlez et écrivez couramment en français, néerlandais et anglais. La connaissance du portugais constitue un atout ;
•    Vous êtes pleinement disposé(e) à vous expatrier dans tous les pays partenaires présents et futurs d’Enabel.
Nous demandons également de s’engager à respecter la vision, la mission et les valeurs d’Enabel (https://www.enabel.be/fr/content/vision-mission-valeurs-de-enabel).

Nous vous offrons

•    Une fonction stratégique et passionnante dans un environnement international.
•    Un contrat à durée indéterminée. 
•    Un package salarial comprenant le salaire mensuel brut correspondant à nos barèmes (classe 7), ainsi que des avantages liés à votre statut d’expatrié au sein d’Enabel tels qu'une indemnité d'éloignement, d'affectation, de représentation, de pénibilité, la prise en charge des frais de logement (plafonnés), une allocation de déménagement et d’installation, la prise en charge des frais de scolarité des enfants accompagnants (plafonnés), un package d’assurances pour toute la famille dont l’assurance rapatriement, des billets d’avion aller-retour une fois/an pour toute la famille, etc.
•    En cas d’expatriation sans les membres de la famille (personnes à charge),  jusqu’à 6 billets d’avion aller-retour supplémentaires par an vers le pays d’origine ou toute autre destination (plafonnés suivant le règlement d’Enabel).
Les différents montants varient en fonction de l’expérience pertinente reconnue pour la fonction, la composition familiale et la situation fiscale.

Cette publication donne lieu à la constitution d’une réserve de recrutement pour une durée de 3 ans pour toute fonction similaire.

Enabel s’engage pour l’égalité des chances et la diversité au sein de son personnel. Les candidat.e.s sont choisi.e.s uniquement sur la base de leurs compétences.

Intéressé.e?

Postulez, au plus tard le 05/08/2020, ici et joignez votre CV actualisé et une lettre de motivation.

Seules les candidatures introduites via le lien ci-dessus seront prises en considération.
 

Détails de l'annonce

Organisation : Agence Belge de Développement
Site web : http://www.enabel.be
Adresse email : humres@enabel.be
Lieu de l'emploi : Bujumbura /
Type d'emploi : Contrat à durée déterminée
Type de contrat : Temps plein
Fonction : Gestion de projet
Date de publication : 25/06/2020
Date limite : 16/07/2020

Profil

Niveau de formation requis

  • Master en Education, Santé, Pédagogie, Sciences Sociales ou autre domaine pertinent.

Expériences requises

  • Minimum 5 ans d’expérience pertinente dans le pilotage de projets de développement international ;
  • Minimum une expérience de travail pertinente en dehors de son pays d’origine ;
  • Une expérience en tant que responsable d’équipe ;
  • Une expérience dans plusieurs projets constitue un atout.

Compétences et connaissances requises

  • Connaissance approfondie des méthodologies de gestion de projet ;
  • Connaissance approfondie dans le domaine de renforcement des capacités et d’ingénierie de formation ;
  • Compréhension de la santé publique ;
  • Compétence en gestion d’équipe ;
  • Capacité de négocier en situation complexe ;
  • Compétences en monitoring et évaluation ;
  • Vous parlez et écrivez couramment en français. Compte tenu de la langue de travail du Burundi et du contexte international dans lequel vous travaillerez, une connaissance du Kirundi est donc un atout.

Nous demandons également de s’engager à respecter la vision, la mission et les valeurs d’Enabel (https://www.enabel.be/fr/content/vision-mission-valeurs-de-enabel).

Description

Contexte

 

Le programme de coopération bilatérale belgo-burundais en cours se compose du Programme Indicatif de Coopération (PIC) 2010-2013 composé par cinq interventions :  deux Programmes d’Appui Institutionnel dans le Secteur de Santé (PAISS et PAISS V), un Programme d’Appui Organisationnel dans le Secteur d’Agriculture (PAIOSA), un Programme d’Appui aux Organisations Burundaises par le Renforcement des Compétences des Ressources Humaines (PAORC) et  un Programme études et expertises (PAREX – inactif actuellement).

 

En plus de ce programme de coopération bilatérale, Enabel au Burundi réalise un programme important financé par l’Union Européenne composé de 3 interventions : le Programme Twiteho Amagara (Mesure d’Appui à la Résilience des Populations du Burundi – volet Santé (consortium Enabel (lead) & Memisa), le Programme d’Appui au Système de Santé (PASS) à travers de l’Outil du Financement basé sur la Performance (FBP) – Phase II) et le Lake Tanganyika Water Management Projet (LATAWAMA).

 

Tenant compte de la situation actuelle, Enabel recherche un Intervention Manager pour le programme PAORC dont l’objet est le renforcement des compétences des ressources humaines des organisations burundaises sur deux domaines :

 

  • Dans le domaine del’éducation,  avec l’introduction d’une unité de crédit formation sur l’approche par les compétences de base et l’objectif d’intégration  dans les formations initiales des élèves enseignants du cycle fondamental. Cet appui vise à  pérenniser durablement les nombreux acquis des appuis d’implémentation de cette approche pédagogique par le projet PAORC FE (Formation des Enseignants) et le projet FIE (Formation Initiale des Enseignants) au profit des 300.000 élèves, par cycles,  du fondamental.
  • Dans le domaine de la santé, où l’accent sera mis sur la formation en chirurgie de district avec un focus sur les équipes multidisciplinaires à compétences chirurgicales dans les hôpitaux  de district. Cet appui s’inscrit dans le cadre du renforcement des actions déjà mises en œuvre  par les acteurs santé d’Enabel (et par d’autres parties prenantes) à différents niveaux au Burundi.

 

Description de la fonction

 

Sous l’autorité du Représentant Résident, l’Intervention Manager PAORC (IM) mobilise les ressources nécessaires pour la mise en œuvre des deux volets de la phase de prolongation dans les plus brefs délais.

 

Le volet éducation demande une maîtrise non seulement du cycle de formation initiale des enseignants, comme soutenu dans sa réforme par les phases précédentes, mais également un compréhension de l’enseignement supérieur en vue de mettre en place une base de consolidation à ce niveau.

 

La composante santé est liée aux actions menées par  le Programme d’Appui Institutionnel dans le Secteur de Santé - PAISS.  Elle est construite sur la stratégie nationale  pour la mise en œuvre de la chirurgie de district, élaborée en 2015 par le PAISS en partenariat avec le projet PAPSBU (EU). Entravée dans sa réalisation depuis 2015, une  attention particulière devra être dédiée à sa mise en œuvre. La chirurgie de district, étant encore un maillon faible dans le système de santé publique sur tout le territoire et tenant compte du budget limité, des choix de priorisation sont à faire. Le candidat doit être en mesure de faciliter ce processus, en étroite collaboration avec l’équipe PAISS.

 

L’IM doit être apte à travailler avec des personnes ayant différentes qualifications académiques, doit pouvoir motiver et piloter une équipe et doit assumer le rôle de facilitateur de changement.

 

Vos responsabilités seront les suivantes :

 

  • La bonne exécution du projet (contenu, planning, budget, qualité) ;
  • L’appui des personnes identifiées pour diriger le processus de changement ;
  • La contribution au renforcement des capacités des organisations partenaires (Ministère de l’Education, de la Formation Technique et Professionnelle ; Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique ;   Ministère de la Santé Publique et de Lutte contre le SIDA ; Union Européenne, OMS, Faculté de Médecine, ONG internationales et nationales) ;
  • La coordination du processus d’apprentissage sur la manière dont une intervention contribue au développement d’un secteur ;
  • La direction de l’équipe placée sous votre responsabilité hiérarchique ;
  • L’assurance que les informations pertinentes sur les résultats sont disponibles pour le monitoring et l’évaluation afin de permettre le suivi de la performance, la prise de décision, l’apprentissage et le reporting.

 

Votre profil

Niveau de formation requis

  • Master en Education, Santé, Pédagogie, Sciences Sociales ou autre domaine pertinent.

Expériences requises

  • Minimum 5 ans d’expérience pertinente dans le pilotage de projets de développement international ;
  • Minimum une expérience de travail pertinente en dehors de son pays d’origine ;
  • Une expérience en tant que responsable d’équipe ;
  • Une expérience dans plusieurs projets constitue un atout.

Compétences et connaissances requises

  • Connaissance approfondie des méthodologies de gestion de projet ;
  • Connaissance approfondie dans le domaine de renforcement des capacités et d’ingénierie de formation ;
  • Compréhension de la santé publique ;
  • Compétence en gestion d’équipe ;
  • Capacité de négocier en situation complexe ;
  • Compétences en monitoring et évaluation ;
  • Vous parlez et écrivez couramment en français. Compte tenu de la langue de travail du Burundi et du contexte international dans lequel vous travaillerez, une connaissance du Kirundi est donc un atout.

Nous demandons également de s’engager à respecter la vision, la mission et les valeurs d’Enabel (https://www.enabel.be/fr/content/vision-mission-valeurs-de-enabel).

 

 

Nous vous offrons

 

  • Une fonction intéressante dans un environnement international.

 

  • Un contrat de 24 mois basé à Bujumbura avec des déplacements réguliers à l’intérieur du pays.

 

  • Un package salarial comprenant le salaire mensuel brut correspondant à nos barèmes (classe 6), ainsi que des avantages liés à votre statut d’expatrié au sein d’Enabel tels qu'une indemnité d'éloignement, d'affectation, de pénibilité, la prise en charge des frais de logement (plafonnés), une allocation de déménagement, d’installation, la prise en charge des frais de scolarité des enfants accompagnants (plafonnés), un package d’assurances pour toute la famille dont l’assurance rapatriement, des billets d’avion aller-retour une fois/an pour toute la famille, etc.
  • En cas d’expatriation sans les membres de la famille (personnes à charge),  jusqu’à 6 billets d’avion aller-retour supplémentaires par an vers le pays d’origine ou toute autre destination (plafonnés suivant le règlement d’Enabel).

Les différents montants varient en fonction de l’expérience pertinente reconnue pour la fonction, la composition familiale et la situation fiscale.

 

Cette publication peut donner lieu à la constitution d’une réserve de recrutement pour une durée de 3  ans pour toute fonction similaire.

 

Enabel s’engage pour l’égalité des chances et la diversité au sein de son personnel. Les candidat.e.s sont choisi.e.s uniquement sur la base de leurs compétences.

 

Intéressé.e?

 

Postulez, au plus tard le 16/07/2020, ici et joignez votre CV actualisé et une lettre de motivation.

 

Seules les candidatures introduites via le lien ci-dessus seront prises en considération. 

Détails de l'annonce

Organisation : Agence Belge de Développement
Site web : http://www.enabel.be
Lieu de l'emploi : Bujumbura /
Type d'emploi : Contrat à durée déterminée
Type de contrat : Temps plein
Fonction : Gestion financière
Date de publication : 12/06/2020
Date limite : 25/06/2020

Profil

Master avec de l'expérience professionnelle pertinente.

Description

Responsable Administratif et Financier International   (h/f/x) – BURUNDI

Enabel est l’Agence belge de développement. Elle exécute et coordonne la politique belge de développement international, et travaille principalement pour le compte de l’État belge. L’Agence met également en œuvre des actions pour d’autres organisations nationales et internationales. Avec 1400 collaborateurs, dont plus de 70 % de personnel local, Enabel gère quelque 150 projets, essentiellement dans des États fragiles d’Afrique.

Contexte

Enabel recherche un Responsable Administratif et Financier International (RAFI) pour assumer la gestion financière et administrative d’une partie de ses interventions (secteur de l’agriculture, de l’eau et de l’éducation) au Burundi, ainsi que pour assurer la transition d’une équipe financière et administrative par intervention vers une mutualisation de ce type de ressources.

Dès lors, outre le rôle habituel pour les interventions dont elle est le RAFI, la personne que nous recherchons devra également assumer l’organisation du centre de services financiers, en étant en charge d’animer le cadre commun d’échange, de partage et d’harmonisation des services de support financier pour ce pays sous la responsabilité de la Représentation et du Country Portfolio Manager (CPM).

A ce titre, il/elle assurera l’encadrement et le coaching des collaborateurs financiers internationaux et nationaux, suivra la détermination des besoins et la réalisation des objectifs et favorisera la collaboration et le travail d’équipe. Il/elle prendra des mesures pour assurer l’efficacité et l’efficience du set-up organisationnel pour permettre un service orienté client et de qualité excellente.

Description de la fonction

Vous gérez le budget et le rapportage financier. Vous assurez une bonne gestion de la trésorerie et des relations bancaires ;

Vous veillez à la bonne gestion des achats et gérez les contrats et la logistique (en collaboration avec l’expert en contractualisation) dans le respect des procédures et des obligations contractuelles (marchés publics…) ;

Vous gérez et contrôlez les contrats de subsides et participez à leur élaboration ;

Vous gérez les risques fiduciaires et mettez en place un système de contrôle interne ;

Vous mettez en œuvre les plans d’actions suite aux audits ;

Vous appuyez la représentation et les interventions par la mise à disposition de votre expertise technique (conseils, partage d’expérience…) ;

Vous contribuez au renforcement des capacités des organisations partenaires;

Vous gérez l’équipe administrative et financière dédiée aux interventions de votre portefeuille (recrutements, fixation des objectifs, entretiens de fonctionnement…) ;

Vous assurez l’harmonisation et la cohérence des procédures et templates,

Vous participez aux groupes de travail au niveau du terrain ou du siège en fonction de vos domaines d’expertise pour l’amélioration des processus ;

En collaboration avec le CPM et le Représentant Résident et en respectant le cadre de gestion et les règles de l’organisation, vous adaptez la structure organisationnelle, optimisez les processus, améliorez les systèmes et renforcez les compétences du staff.

Votre profil

Niveau de formation requis

Master en gestion financière, économie, audit.

Expériences requises

Minimum 5 ans d’expérience internationale en gestion financière ;

Expérience en audit, gestion de risques, gestion financière dans le secteur public ;

Expérience en gestion d’équipe ;

Une expérience en gestion de marchés publics et/ou de conventions de subsides constitue un atout important.

Compétences et connaissances requises

Bonne connaissance de la gestion financière ;

Bonne connaissance des applications informatiques standards ;

Capacité à créer une confiance par une approche des relations de travail orientée « conseils et service » ;

Vous parlez et écrivez couramment en français ou en néerlandais. Compte tenu de la langue de travail du Burundi et du contexte international dans lequel vous travaillerez, une excellente connaissance du français est donc exigée.

En outre, pour ce poste à responsabilités plus larges, nous attendrons des candidats qu’ils répondent également aux exigences spécifiques suivantes :

Au moins 2 expériences internationales (de 3 ans chacune minimum) dans des pays en développement ;

Capacité avérée de leadership et de conviction;

Très bonne capacité d’organisation et de planning ;

Etre proactif.ve et capacité à « rechercher des solutions » ;

Capacité de travailler en équipe et volonté de travailler étroitement avec les Intervention Managers et les experts.

Nous demandons également de s’engager à respecter la vision, la mission et les valeurs d’Enabel (https://www.enabel.be/fr/content/vision-mission-valeurs-de-enabel).

Nous vous offrons

Cette sélection porte sur une fonction vacante au Burundi. Cette publication donne aussi lieu à la constitution d’une réserve de recrutement pour une durée de 3 ans pour la fonction de Responsable administratif et financier international au sein d’un des pays dans lesquels Enabel est actif.

Une fonction challengeante et diversifiée dans un environnement international.

Un contrat de 24 mois basé à Bujumbura (missions trimestrielles dans les provinces si les conditions sécuritaires le permettent).

Date de démarrage souhaitée : 01/09/2020.

Un package salarial comprenant le salaire mensuel brut correspondant à nos barèmes (classe 6), ainsi que des avantages liés à votre statut d’expatrié au sein d’Enabel tels qu'une indemnité d'éloignement, d'affectation, de pénibilité, la prise en charge des frais de logement (plafonnés), une allocation de déménagement et d’installation, la prise en charge des frais de scolarité des enfants accompagnants (plafonnés), un package d’assurances pour toute la famille dont l’assurance rapatriement, des billets d’avion aller-retour une fois/an pour toute la famille, etc.

En cas d’expatriation sans les membres de la famille (personnes à charge),  jusqu’à 6 billets d’avion aller-retour supplémentaires par an vers le pays d’origine ou toute autre destination (plafonnés suivant le règlement d’Enabel).

Les différents montants varient en fonction de l’expérience pertinente reconnue pour la fonction, la composition familiale et la situation fiscale.

Enabel s’engage pour l’égalité des chances et la diversité au sein de son personnel. Les candidat.e.s sont choisi.e.s uniquement sur la base de leurs compétences.

Intéressé.e?

Postulez, au plus tard le 25/06/2020, sur ce lien et joignez votre CV actualisé et une lettre de motivation.

Seules les candidatures introduites via le lien ci-dessus seront prises en considération. 

Détails de l'annonce

Organisation : Croix-Rouge de Belgique - Communauté francophone
Site web : http://www.croix-rouge.be
Adresse email : job-int@croix-rouge.be
Lieu de l'emploi : Bujumbura /
Fichier : PDF icon bdi_ataf_2020_final.pdf
Type d'emploi : Contrat à durée déterminée
Type de contrat : Temps plein
Fonction : Gestion financière
Date de publication : 12/06/2020
Date limite : 28/06/2020

Profil

Formation supérieure en gestion financière (sciences économiques ou autre) ou en logistique ;

Expérience professionnelle en logistique de minimum 3 ans, idéalement acquise dans le milieu humanitaire ;

Expérience de travail à l’étranger, expérience au Burundi (ou dans la région) constitue un atout ;

Connaissance des procédures bailleurs DEVCO indispensable ;

Excellente maitrise en comptabilité et gestion financière ;

Connaissance des procédures bailleurs DGD est un atout ;

Capacité à travailler de façon autonome avec prise d’initiative et proposition d’amélioration des procédures et ce en collaboration avec le partenaire ;

Méthodique et rigoureux/se ;

Maîtrise de l’outil informatique (Excel, logiciels comptables,…) ;

Sens de la négociation et de la communication ;

Capacité d’adaptation, bonne résistance au stress ;

Patience, ouverture d’esprit et excellent relationnel ;

Connaissance du Mouvement Croix Rouge est un atout ;

 Autres :

Etre détenteur d’une nationalité autre que burundaise est indispensable (règle relative à l’envoi d’expatriés).

Description

Localisation : Bujumbura

Département : International

Date de démarrage souhaitée : 15 août 2020

Date de fin d’envoi des candidatures : 28 juin 2020

Durée et type de contrat : CDD 12 mois renouvelable pour 8 mois supplémentaires
Autre : poste expatrié non accompagné

 Référence du poste : ATAF / BU / 06.2020

Contexte:

La Croix-Rouge de Belgique et la Croix-Rouge du Burundi ont un historique de collaboration sur des programmes de résilience, d’hydraulique, hygiène et assainissement, et sécurité alimentaire. Les domaines d’action privilégiés de la Croix-Rouge du Burundi sont la prévention, préparation et réponse aux catastrophes, la santé et l’assistance au niveau communautaire, la sécurité alimentaire et la nutrition, la promotion des principes fondamentaux et des valeurs humanitaires. La promotion des principes et droits notamment envers les groupes vulnérables et enfants en rupture familiale est également une piste évoquée.

La Croix-Rouge de Belgique appuie la Croix-Rouge du Burundi sur un programme de résilience communautaire financé par la DGD (17-21), un programme WASH financé par DevCo (20-22, en consortium avec la Croix-Rouge Espagnole) et un programme humanitaire d’appuis aux populations déplacées et sinistrées financé par la DGD (20-22). Selon l’approche de partenariat de la Croix-Rouge de Belgique, la responsabilité de la mise en œuvre des activités est principalement confiée à la Croix-Rouge du Burundi tandis que la responsabilité de la gestion des fonds et de la bonne application des règles du bailleur revient à la Croix-Rouge de Belgique.

 Dans ce contexte, la Croix-Rouge de Belgique recrute un(e) Assistant(e) technique en administration, finances, logistique et règles bailleurs, basé à Bujumbura pour appuyer la Croix-Rouge de Belgique dans son partenariat avec la Croix-Rouge du Burundi, et plus spécifiquement sur le programme UE.

(pour plus de détails sur l'offre, voir fichier attaché)

 

Détails de l'annonce

Organisation : Agence Belge de Développement
Site web : http://www.enabel.be
Adresse email : humres@enabel.be
Lieu de l'emploi : Bujumbura /
Type d'emploi : Contrat à durée déterminée
Type de contrat : Temps plein
Fonction : Expertise/recherche
Date de publication : 04/06/2020
Date limite : 25/06/2020

Profil

Niveau de formation requis

  • Master en Education, Pédagogie, Sciences Sociales, ou diplôme similaire.

Expériences requises

  • Minimum 5 ans d’expériences pertinentes dans la préparation, le suivi et l’évaluation de systèmes de formations en général, et dans le domaine de la formation professionnelle en particulier ;
  • Une expérience internationale (c’est-à-dire dans le secteur du développement international et en dehors de son pays d’origine) constitue un atout.

Compétences et connaissances requises

  • Bonne compréhension des aspects liés au développement international (contexte, enjeux, partenaires, fonctionnement…) ;
  • Maitrise des dynamiques et processus propres à l ’enseignement des métiers et à la formation et insertion professionnelle ;
  • Intérêt et motivation au développement de nouvelles technologies de l’information et de la communication pour l’enseignement (NTICE) ;
  • Compétence en formation de formateurs et formation des adultes ;
  • Evaluation et planification d’actions de renforcement de compétences ;
  • Capacité à mettre en œuvre et d’accompagner un processus de changement ;
  • Gestion des connaissances et capitalisation ;
  • Gestion axée sur les résultats ;
  • Vous parlez et écrivez parfaitement en français, qui est la langue de travail au Burundi. Compte tenu du contexte international dans lequel vous travaillerez, une connaissance de l’Anglais, du Kirundi et/ou du Swahili sont des atouts ;
  • Vous êtes disposé à effectuer de régulières missions à l’intérieur du pays dans les centres de formation appuyés tout au long du projet.

 

Nous demandons également de s’engager à respecter la vision, la mission et les valeurs d’Enabel (https://www.enabel.be/fr/content/vision-mission-valeurs-de-enabel).

Description

Contexte

 

L’intervention « Appui Complémentaire à la Formation Professionnelle et Technique (ACFPT) » a démarré en 2016 et fait suite à plusieurs autres interventions dans le domaine de la formation technique et professionnelle au Burundi. En octobre 2017, une réorientation du projet a concentré l’action sur le niveau « Enseignement des Métiers » (formation de base d’une année) et sur 13 centres de formation ciblés. Ces 13 centres sont appuyés au travers de 4 axes :

 

  • Axe Pilotage : appui à la gestion financière et opérationnelle des centres ;
  • Axe Qualité : appui à la qualité des formations dispensées (dont édition des outils pédagogiques) ;
  • Axe Insertion : développement d’outils pour favoriser l’adéquation formation-emploi et l’insertion des jeunes sur le marché du travail ;
  • Axe Accès : support en termes d’infrastructures et équipements.

 

Les objectifs et les résultats à atteindre au niveau des centres sont identiques[JS1] , et davantage de qualité et d’autonomisation des centres (dans chacun des axes) sont recherchées en vue de la durabilité de l’intervention. Un 5e axe a été ajouté pour renforcer l’attractivité de l’enseignement des métiers, notamment à travers les outils digitaux.

 

L’axe Qualité a finalisé et fait valider les curricula (composés de référentiels métier-compétences / formation-évaluation et fiches techniques) pour 20 métiers enseignés dans les Centres d’Enseignement des Métiers (CEM) et également quelques formations modulaires de courte durée sur des compétences complémentaires attrayantes dans le contexte socioéconomique du Burundi. Mis à part d’éventuels modules complémentaires à développer en cas de forte demande des centres bénéficiaires, la phase de prolongation doit permettre d’évaluer, suivre et améliorer l’implémentation des curricula, ainsi que de renforcer les compétences pédagogiques et techniques des formateurs des 13 centres (env. 250) pour la mise en œuvre de formations de qualité.

 

Description de la fonction

L’Expert Pédagogue est responsable de la bonne exécution du Résultat 2 (« La qualité de la formation et la performance sont améliorées ») et contribue au Résultat 5 (« L'attractivité de l'Enseignement des Métiers est renforcée par la digitalisation et la stimulation d’une culture basée sur les résultats ») et aux autres résultats du projet ACFPT dans sa phase de prolongation. Ses domaines de résultats sont :

 

Instauration d’un dispositif d'accompagnement rapproché au bénéfice des CEM  :

Mettre en place un système de suivi régulier de la qualité des formations dispensées dans les 13 CEM appuyés par le projet, avec l’aide d’un Expert National (à recruter), en planifiant les interventions régulières de conseillers pédagogiques du Ministère partenaire, et en effectuant ses propres missions ponctuelles sur terrain.

Renforcement des capacités pédagogiques des formateurs  :

Sur base du système de suivi et selon les besoins identifiés, organiser des coachings réguliers et des formations ponctuelles/remédiations pour améliorer les capacités pédagogiques (ex : approche par compétences, découpages pédagogiques, dynamique de travail en groupes, gestion des stages, évaluations certificatives,…) des 250 formateurs des 13 centres bénéficiaires.

Renforcement des capacités techniques des formateurs  :

Sur base du système de suivi et des curricula sur les 20 métiers enseignés, identifier les besoins de renforcement de capacités des formateurs les plus aigus selon les filières/métiers enseignés au travers des 13 CEM.

Organiser un plan de formation sur les besoins les plus pertinents, en recherchant les formateurs dans les domaines techniques prioritairement localement, au Burundi et alternativement à l’étranger et développer tout partenariat avec le secteur privé ou d’autres partenaires techniques permettant de rencontrer les besoins.

De manière similaire, chercher les formateurs et organiser les formations techniques en support aux Unités d’Appui Pédagogique (UAP) développées par chaque centre en vue d’accroître leur autonomie.

Développement des services numériques pour l’apprentissage, l’attractivité et l’autonomisation des centres de formation

Contribuer au développement des services offerts par les centres de formation dans les Centres de Ressources Multimédias (3) et salles multimédias (10) :

  • Développer avec l’aide de prestataire extérieur l’offre de services numériques au bénéfice des formations de niveau CEM du centre ;
  • Appuyer le développement de services offerts par le centre au public extérieur (autres écoles de la région, artisans, prestataires privés,…).

Contribution aux autres résultats du projet

Au sein de l’équipe participer activement à l’interaction avec les autres axes du projet (pilotage, insertion et accès) en apportant son expertise propre ; et contribution aux activités de planification, rapportage, communication et capitalisation dans ses domaines de résultat.

VOS RESPONSABILITES :

  • En tant qu’expert : Vous contribuez à la mise en œuvre du programme à travers des inputs à la planification, l’exécution, la coordination, le monitoring et l’évaluation des activités afin d’assurer que les résultats soient atteints dans le temps d’exécution imparti ;

 

  • En tant que conseiller technique : Vous fournissez tous les inputs techniques nécessaires afin d’atteindre une performance technique conforme aux normes et standards nationaux et internationaux ;

 

  • En tant que gestionnaire des connaissances : Vous organisez les capitalisations et gestion des connaissances afin de créer un environnement inclusif, informé et confiant au sein du programme ;

 

  • En tant que facilitateur : Vous renforcez les capacités des structures partenaires afin de contribuer à l’amélioration de leur organisation, de leurs processus et systèmes ainsi que des compétences de leur staff.

 

Votre profil

Niveau de formation requis

  • Master en Education, Pédagogie, Sciences Sociales, ou diplôme similaire.

Expériences requises

  • Minimum 5 ans d’expériences pertinentes dans la préparation, le suivi et l’évaluation de systèmes de formations en général, et dans le domaine de la formation professionnelle en particulier ;
  • Une expérience internationale (c’est-à-dire dans le secteur du développement international et en dehors de son pays d’origine) constitue un atout.

Compétences et connaissances requises

  • Bonne compréhension des aspects liés au développement international (contexte, enjeux, partenaires, fonctionnement…) ;
  • Maitrise des dynamiques et processus propres à l ’enseignement des métiers et à la formation et insertion professionnelle ;
  • Intérêt et motivation au développement de nouvelles technologies de l’information et de la communication pour l’enseignement (NTICE) ;
  • Compétence en formation de formateurs et formation des adultes ;
  • Evaluation et planification d’actions de renforcement de compétences ;
  • Capacité à mettre en œuvre et d’accompagner un processus de changement ;
  • Gestion des connaissances et capitalisation ;
  • Gestion axée sur les résultats ;
  • Vous parlez et écrivez parfaitement en français, qui est la langue de travail au Burundi. Compte tenu du contexte international dans lequel vous travaillerez, une connaissance de l’Anglais, du Kirundi et/ou du Swahili sont des atouts ;
  • Vous êtes disposé à effectuer de régulières missions à l’intérieur du pays dans les centres de formation appuyés tout au long du projet.

 

Nous demandons également de s’engager à respecter la vision, la mission et les valeurs d’Enabel (https://www.enabel.be/fr/content/vision-mission-valeurs-de-enabel).

 

Nous vous offrons

 

  • Une fonction intéressante dans un environnement international.

 

  • Un contrat jusqu’en juin 2022 basé à Bujumbura, avec des missions régulières (environ 5-6 jours par mois) vers les centres de formation situés à l’intérieur du pays.

 

  • Un package salarial comprenant le salaire mensuel brut correspondant à nos barèmes (classe 6), ainsi que des avantages liés à votre statut d’expatrié au sein d’Enabel tels qu'une indemnité d'éloignement, d'affectation, de pénibilité, la prise en charge des frais de logement (plafonnés), une allocation de déménagement, d’installation, la prise en charge des frais de scolarité des enfants accompagnants (plafonnés), un package d’assurances pour toute la famille dont l’assurance rapatriement, des billets d’avion aller-retour une fois/an pour toute la famille, etc.
  • En cas d’expatriation sans les membres de la famille (personnes à charge),  jusqu’à 6 billets d’avion aller-retour supplémentaires par an vers le pays d’origine ou toute autre destination (plafonnés suivant le règlement d’Enabel).

Les différents montants varient en fonction de l’expérience pertinente reconnue pour la fonction, la composition familiale et la situation fiscale.

 

Cette publication peut donner lieu à la constitution d’une réserve de recrutement pour une durée de 3 ans pour toute fonction similaire.

 

Enabel s’engage pour l’égalité des chances et la diversité au sein de son personnel. Les candidat.e.s sont choisi.e.s uniquement sur la base de leurs compétences.

 

Intéressé.e?

 

Postulez, au plus tard le 25/06/2020, ici et joignez votre CV actualisé et une lettre de motivation.

 

Seules les candidatures introduites via le lien ci-dessus seront prises en considération. 

 

[1] Les UAP sont des ateliers de production au sein de chaque centre qui ont un double objectif, un objectif productif afin de développer des produits commercialisables contribuant au financement du centre, et un objectif pédagogique en employant des lauréats du centre leur offrant une première expérience professionnelle en lien avec la formation qu’ils ont reçue.

Détails de l'annonce

Organisation : Agence Belge de Développement
Site web : http://www.enabel.be
Adresse email : humres@enabel.be
Lieu de l'emploi : Bujumbura /
Type d'emploi : Contrat à durée déterminée
Type de contrat : Temps plein
Fonction : Expertise/recherche
Date de publication : 12/05/2020
Date limite : 03/06/2020

Profil

Niveau de formation requis

  • Master ou doctorat en Santé Publique, ou en économie de la santé.

Expériences requises

  • Au moins 10 ans d’expérience pertinente dans le domaine de la santé dont 5 ans dans le dialogue politique ;
  • Au moins 5 ans d’expérience internationale (c’est-à-dire dans le secteur du développement international et en dehors de son pays d’origine) ;
  • Expérience  avérée  dans  le  domaine  de  la  rédaction  de  politiques,  stratégies  et  articles scientifiques ;
  • Expérience avérée dans la présentation lors de séminaires et conférences internationaux ;
  • Toute expérience au Burundi constitue un atout.

 

Compétences et connaissances requises

  • Capacité à développer un cadre stratégique et technique national FBP et des manuels de procédures ;
  • Renforcement des capacités ;
  • Excellent networking et excellente capacité de dialoguer avec les autorités ;
  • Capacités rédactionnelles et capacité à publier  dans le domaine ;
  • Bonne compréhension des aspects liés au développement international (contexte, enjeux, partenaires, fonctionnement…) ;
  • Capacité à mettre en œuvre un processus de changement ;
  • Gestion des connaissances et capitalisation ;
  • Gestion axée sur les résultats ;
  • Capacité à utiliser les nouvelles technologies en vigueur dans le domaine d’expertise ;
  • Vous parlez et écrivez couramment en français ou en néerlandais. Compte tenu de la langue de travail du Burundi, une excellente connaissance du français est exigée.

Nous demandons également de s’engager à respecter la vision, la mission et les valeurs d’Enabel (https://www.enabel.be/fr/content/vision-mission-valeurs-de-enabel).

Description

Contexte

Le PASS-FBP-2 est une des deux composantes du PASS-2, Programme d’Appui au Système de Santé de l’Union Européenne au Burundi.  Le PASS-FBP-2 s’inscrit dans la continuité du PASS-FBP-1, qui a appuyé le système de santé au Burundi, à travers le paiement des factures des formations sanitaires par le mécanisme du Financement Basé sur les Performances (FBP) de juillet 2016 à novembre 2019.  L´objectif principal du programme PASS-2 est d’améliorer l'état de santé de la population dans les 18 provinces du Burundi.

Les objectifs spécifiques du PASS-2 sont :

  • L’accès équitable aux soins de santé de qualité pour les femmes enceintes et les enfants de moins de cinq ans est renforcé (Enabel) ;
  • La participation de la société civile à la cogestion du système de santé est améliorée (COPED).

Les résultats attendus du PASS-FBP-2 sont:

 

  1. Les prestations de santé sont assurées et financièrement accessibles pour les populations ciblées (femmes enceintes et enfants de moins de cinq ans).  Ce résultat couvre la fonction bailleur et la fonction vérification & contrôle.  Les activités principales sont le paiement des factures des formations sanitaires avec contrat primaire, l’appui aux systèmes de validation, vérification et contre-vérification, et l’appui aux organes de vérification.

 

  1. Les formations sanitaires garantissent une offre de soins de qualité et une gestion administrative et financière performante. Ce résultat couvre les prestataires.  Les activités principales sont : la mise en place d’outils pour la qualité, le développement des compétences techniques, administratives et financières au niveau de formations sanitaires et l’appui à la gestion de l’accès aux services de bases.

 

  1. Le cadre régulateur est amélioré dans les domaines de l’assurance de la qualité des soins, de l’encadrement, de la supervision, de la coordination, de la participation au dialogue sectoriel sur les sujets du financement de la santé.  Les activités principales sont l’appui aux équipes cadres de districts et de provinces, la création d’un centre de connaissances, une assistance technique au niveau central afin d’améliorer leur performances.

 

  1. Une stratégie effective de communication pour le développement est déployée. Ce résultat a été ajouté, suite aux études menées en 2019, qui ont mis en évidence une faible connaissance du FBP-G auprès des populations mais également auprès des prestataires.

 

Les bénéficiaires directs de l’action sont de l’ordre de 17,9% de la population pour les enfants de moins de 5 ans et de 23,7% pour les femmes en âge de procréer (annuaire statistique 2018) sur une population totale 2019 qui est estimée à 10.646.452 (Enfants de moins de 5 ans : 1.905.715 ; femmes en âge de procréer : 2.523.209).

 

L’action porte sur tout le territoire du Burundi au niveau des 18 provinces et appuiera (1) toutes les formations sanitaires agréées par le paiement partiel des factures PMA et PCA,  (2) les structures provinciales et de district impliquées, et (3) la Cellule Technique Nationale (CT) FBP.

 

L’ensemble des activités sera mis en œuvre pendant une période de 30 mois de soutien au système FBP-G, pendant lesquels 24 factures du FBP-G seront traitées et payées.

 

Description de la fonction

En tant que Strategy and Policy Expert.e, vous travaillez en étroite collaboration avec le Représentant Résident (ou le Country Porfolio Manager), qui a la responsabilité de coordonner les 4 résultats, et vous êtes en charge  des activités pour un appui à la mise en œuvre du Financement Basé sur les Performances, intégré dans le résultat 3. Vos tâches sont :

  • La création d’un centre de connaissance et d’excellence au Burundi par :
  • L’appui des instances académiques et du Ministère de la Santé dans le domaine du financement de la santé ;
  • La mise en place d’une communauté de pratiques actives et d’un pool d’expertise ;
  • L’organisation de missions internationales d’échanges d’expérience et de renforcement des capacités des membres de la CT FBP ;
  • L’amélioration du portail Web sur le FBP au Burundi en le rendant plus dynamique et en garantissant plus de transparence par rapport aux financements des différents bailleurs ;
  • L’assistance technique au niveau central (Cellule Technique Nationale, Direction Système National d’Information Sanitaire, Direction Générale de Planification, Direction Générale des Ressources, autres…) afin d’améliorer les performances en termes de planning, de contrôle sur la qualité des soins, analyse des données, coaching et supervision et le dialogue sectoriel ;
  • L’appui aux équipes-cadres de district (ECD) et aux équipes-cadres de province (ECP) dans leurs tâches de supervision et accompagnement ;
  • L’implication dans la concertation des bailleurs (production d’évidences, analyses, développement de stratégies et de politiques, notes conceptuelles) ;
  • Toute autre activité pertinente pour l’atteinte des résultats du projet.

 

Votre profil

Niveau de formation requis

  • Master ou doctorat en Santé Publique, ou en économie de la santé.

Expériences requises

  • Au moins 10 ans d’expérience pertinente dans le domaine de la santé dont 5 ans dans le dialogue politique ;
  • Au moins 5 ans d’expérience internationale (c’est-à-dire dans le secteur du développement international et en dehors de son pays d’origine) ;
  • Expérience  avérée  dans  le  domaine  de  la  rédaction  de  politiques,  stratégies  et  articles scientifiques ;
  • Expérience avérée dans la présentation lors de séminaires et conférences internationaux ;
  • Toute expérience au Burundi constitue un atout.

 

Compétences et connaissances requises

  • Capacité à développer un cadre stratégique et technique national FBP et des manuels de procédures ;
  • Renforcement des capacités ;
  • Excellent networking et excellente capacité de dialoguer avec les autorités ;
  • Capacités rédactionnelles et capacité à publier  dans le domaine ;
  • Bonne compréhension des aspects liés au développement international (contexte, enjeux, partenaires, fonctionnement…) ;
  • Capacité à mettre en œuvre un processus de changement ;
  • Gestion des connaissances et capitalisation ;
  • Gestion axée sur les résultats ;
  • Capacité à utiliser les nouvelles technologies en vigueur dans le domaine d’expertise ;
  • Vous parlez et écrivez couramment en français ou en néerlandais. Compte tenu de la langue de travail du Burundi, une excellente connaissance du français est exigée.

Nous demandons également de s’engager à respecter la vision, la mission et les valeurs d’Enabel (https://www.enabel.be/fr/content/vision-mission-valeurs-de-enabel).

 

Nous vous offrons

 

  • Une fonction passionnante et diversifiée dans un environnement international.

 

  • Un contrat jusqu’au 31/05/2022 basé à BUJUMBURA, avec des déplacements réguliers dans les Provinces.

 

  • Un package salarial comprenant le salaire mensuel brut correspondant à nos barèmes (classe 7), ainsi que des avantages liés à votre statut d’expatrié au sein d’Enabel tels qu'une indemnité d'éloignement, d'affectation, de pénibilité, la prise en charge des frais de logement (plafonnés), une allocation de déménagement et d’installation, la prise en charge des frais de scolarité des enfants accompagnants (plafonnés), un package d’assurances pour toute la famille dont l’assurance rapatriement, des billets d’avion aller-retour une fois/an pour toute la famille, etc.
  • En cas d’expatriation sans les membres de la famille (personnes à charge),  jusqu’à 6 billets d’avion aller-retour supplémentaires par an vers le pays d’origine ou toute autre destination (plafonnés suivant le règlement d’Enabel).

Les différents montants varient en fonction de l’expérience pertinente reconnue pour la fonction, la composition familiale et la situation fiscale.

 

Cette publication peut donner lieu à la constitution d’une réserve de recrutement pour une durée de 3 ans pour toute fonction similaire.

 

Enabel s’engage pour l’égalité des chances et la diversité au sein de son personnel. Les candidat.e.s sont choisi.e.s uniquement sur la base de leurs compétences.

 

Intéressé.e?

 

Postulez, au plus tard le 03/06/2020, ici et joignez votre CV actualisé et une lettre de motivation.

Seules les candidatures introduites via le lien ci-dessus seront prises en considération. 

Détails de l'annonce

Organisation : Agence Belge de Développement
Site web : http://www.enabel.be
Lieu de l'emploi : Bujumbura /
Type d'emploi : Contrat à durée déterminée
Type de contrat : Temps plein
Fonction : Mission terrain
Date de publication : 26/03/2020
Date limite : 08/04/2020

Profil

Formation/diplôme nécessaire (éliminatoire sur CV) :

Master ou Bachelor à orientation professionnelle en :

  • Agronomie/ Bio-ingénieur
  •  Biologie/Environnement
  • Sciences (bio/para) médicales
  •  Autres : Limnologie / Sciences naturelles appliquées

Expérience professionnelle nécessaire (stages inclus / éliminatoire sur CV) :

  • Si pas de diplôme en biologie/environnement, alors avoir obligatoirement suivi des cours en chimie ET biologie de l'eau ET limnologie ET biométrie (à bien préciser dans votre CV).

Atouts souhaités (non éliminatoires sur CV) :

  • capacité d’adaptatin
  • intérêt pour l’environnement
  • rigueur scientifique
  • capacité de rédaction et sens critique

Connaissances linguistiques :

  • Français indispensable (langue de travail au Burundi)
  • Anglais indispensable (langue de travail en Tanzanie et langue d'échanges dans la sous-région)

Description

Moins de 31 ans et envie de donner du sens à ton talent ?

Le Programme Junior - organisé par l’Agence belge de développement (Enabel) - te donne l’opportunité de travailler pendant 1 à 2 ans au sein de projets de développement mis en œuvre par Enabel ou l'un des 26 Acteurs Non Gouvernementaux (ANG) belges affiliés au Programme Junior.

Tu partiras dans l’un des 14 pays partenaires de la Coopération belge dans l’objectif de contribuer activement aux Objectifs de développement durable (ODD). Durant ton expérience sur le terrain, l’accent sera mis sur le développement de tes compétences, l’innovation, le contact avec les réalités locales ainsi que sur le développement de réseaux et partenariats.

Objectif de la fonction :

Appui technique et scientifique à la mise en place du réseau de surveillance de la qualité des eaux du lac Tanganyika.

La fonction répond à la nécessité d’encadrer la mise à niveau des laboratoires et spécifiquement des laboratoires situés à Bujumbura (OBLE, SETEMU) et à Kigoma (Tanzanian Fisheries Research Institute - TAFIRI). Cette mise à niveau concerne l’ensemble du processus d’analyse de la qualité des eaux, soit :

  • La mise à niveau des laboratoires (matériels analytiques et d’échantillonnage),
  • La formation du personnel,
  • La mise au point des protocoles de suivi : plan de surveillance, localisation GPS des sites, échantillonnages, analyse et validation),
  • Appui à l’interprétation des résultats et à la rédaction des rapports de suivi
  • Appui à la diffusion de l’information via le Webgis

Découvrez la description de fonction complète

Intéressé(e) ?

Si tu réponds aux conditions d’admission générales et aux critères spécifiques du ou des postes qui t’intéressent, postule en ligne jusqu’au 8 avril 2020 à 12h00 (midi - heure de Bruxelles)

 

Détails de l'annonce

Organisation : Agence Belge de Développement
Site web : http://www.enabel.be
Adresse email : humres@enabel.be
Lieu de l'emploi : Bujumbura /
Type d'emploi : Contrat à durée déterminée
Type de contrat : Temps plein
Fonction : Expertise/recherche
Date de publication : 13/02/2020
Date limite : 01/03/2020

Profil

Niveau de formation requis

  • Master en ingénieur civil, architecture ou autre master avec expérience équivalente et une bonne connaissance de la construction dans les régions tropicales et du suivi de chantiers.

Expériences requises

  • Minimum 5 ans d’expériences professionnelles pertinentes ;
  • Expérience dans la gestion de projets de développement dans le domaine des infrastructures ;
  • Expérience avérée en conception, suivi et contrôle de travaux d’infrastructures ;
  • Expérience dans l’élaboration de spécifications techniques dans le cadre du montage de dossiers d’appel d’offres
  • Une expérience préalable du secteur du développement international et dans la conception, suivi et contrôle de travaux d’infrastructures sanitaires constitue un atout.

Connaissances et aptitudes requises

  • Avoir de bonnes connaissances dans les domaines des technologies appropriées en architecture écologique et du confort thermique, notamment en milieu tropical ;
  • Maitriser l’outil informatique de base (Word, Excel) et les logiciels de Dessin Assisté par Ordinateur (Archicad, Autocad ou équivalent) et de planification (Project ou équivalent) ;
  • Aptitudes à travailler en équipe ;
  • Etre orienté résultats ;
  • Avoir de bonnes capacités organisationnelles et de résolution de conflits ;
  • Avoir de bonnes capacités d’analyse ;
  • Disposer d’une bonne flexibilité dans l’organisation du travail et être prêt à effectuer de nombreuses missions en province ;
  • Expression aisée tant à l’oral qu’à l’écrit en français ou en néerlandais. D’excellentes capacités de communication orale et écrite en français sont exigées, dès lors que le français est la langue officielle du Burundi.

Nous demandons également de s’engager à respecter la vision, la mission et les valeurs d’Enabel (https://www.enabel.be/fr/content/vision-mission-valeurs-de-enabel).

Description

Contexte

 

La mission se situe dans le cadre de la prolongation du volet 5 du Programme d’Appui Institutionnel au Secteur de Santé (PAISS) : l’Appui aux infrastructures, équipements et maintenance. Elle a pour objectif spécifique de contribuer à l’augmentation de la quantité et de la qualité des prestations de santé au bénéfice de la population par l’amélioration de la gestion et de la maintenance des infrastructures et des équipements.

 

La mission s’articule autour de 4 résultats :

  • Renforcement des capacités de la Direction des Infrastructures Sanitaires et Equipements du Ministère de la Santé dans ses missions clés ;
  • Elaboration d’une stratégie de maintenance pour deux nouvelles provinces (Bujumbura rural et Rumonge) et mise en œuvre dans les provinces de Kirundo, Muramvya, Rumonge et Bujumbura rural ;
  • Mise à niveau des centres de santé des zones d’intervention et des bureaux de districts selon les normes sanitaires nationales ;
  • Préparation à la réhabilitation de trois hôpitaux de district.

 

Description de la fonction

 

Sous la responsabilité de l’Intervention Manager, l’Expert international en infrastructures contribuera à la planification, l’exécution, la coordination, le suivi et monitoring, ainsi qu’à l’évaluation des activités relatives aux infrastructures.

 

Ses autres responsabilités seront :

  • Assurer la bonne exécution des marchés de travaux d’infrastructures effectués dans le cadre du programme ;
  • Encadrer les experts nationaux en infrastructures ;
  • Contribuer à l’élaboration des termes de référence pour les études ;
  • Prendre une part active dans la capitalisation et la gestion des connaissances dans ses domaines d’expertises.

 

Des synergies avec d’autres interventions mises en œuvre par Enabel , à savoir le PASS-UE, le Projet Résilience et le PAISS volet 4 constitueront un point d’attention permanent, tout comme des complémentarités avec des programmes et intervenants externes.

 

Votre profil

 

Niveau de formation requis

  • Master en ingénieur civil, architecture ou autre master avec expérience équivalente et une bonne connaissance de la construction dans les régions tropicales et du suivi de chantiers.

Expériences requises

  • Minimum 5 ans d’expériences professionnelles pertinentes ;
  • Expérience dans la gestion de projets de développement dans le domaine des infrastructures ;
  • Expérience avérée en conception, suivi et contrôle de travaux d’infrastructures ;
  • Expérience dans l’élaboration de spécifications techniques dans le cadre du montage de dossiers d’appel d’offres
  • Une expérience préalable du secteur du développement international et dans la conception, suivi et contrôle de travaux d’infrastructures sanitaires constitue un atout.

Connaissances et aptitudes requises

  • Avoir de bonnes connaissances dans les domaines des technologies appropriées en architecture écologique et du confort thermique, notamment en milieu tropical ;
  • Maitriser l’outil informatique de base (Word, Excel) et les logiciels de Dessin Assisté par Ordinateur (Archicad, Autocad ou équivalent) et de planification (Project ou équivalent) ;
  • Aptitudes à travailler en équipe ;
  • Etre orienté résultats ;
  • Avoir de bonnes capacités organisationnelles et de résolution de conflits ;
  • Avoir de bonnes capacités d’analyse ;
  • Disposer d’une bonne flexibilité dans l’organisation du travail et être prêt à effectuer de nombreuses missions en province ;
  • Expression aisée tant à l’oral qu’à l’écrit en français ou en néerlandais. D’excellentes capacités de communication orale et écrite en français sont exigées, dès lors que le français est la langue officielle du Burundi.

Nous demandons également de s’engager à respecter la vision, la mission et les valeurs d’Enabel (https://www.enabel.be/fr/content/vision-mission-valeurs-de-enabel).

 

Nous vous offrons

 

  • Une fonction diversifiée au sein d’une organisation en constante évolution, réputée pour sa qualité de mise en œuvre de projets de développement et  attentive à ses collaborateurs.
  • Un contrat de 18 mois basé à BUJUMBURA, avec des déplacements réguliers dans les Provinces de Muramvya, Kirundo, Rumonge, Bujumbura Rural et Bujumbura Mairie.

 

  • Un package salarial comprenant le salaire mensuel brut valorisant l’expérience et correspondant à nos barèmes (classe 6), ainsi que des avantages liés à votre statut d’expatrié au sein d’Enabel tels qu'une indemnité d'éloignement, d'affectation, de pénibilité, la prise en charge des frais de logement (plafonnés), une allocation de déménagement, d’installation, la prise en charge des frais de scolarité des enfants accompagnants (plafonnés), un package d’assurances pour toute la famille dont l’assurance rapatriement, des billets d’avion aller-retour une fois/an pour toute la famille, etc.

Les différents montants sont fixés conformément à nos règles et varient en fonction de l’expérience pertinente reconnue pour la fonction, la composition familiale et la situation fiscale.

 

Cette publication peut donner lieu à la constitution d’une réserve de recrutement pour une durée de 3 ans pour toute fonction similaire.

 

Enabel s’engage pour l’égalité des chances et la diversité au sein de son personnel. Nous ne faisons pas de discrimination fondée sur le genre, l’origine, l’âge, la religion, l’orientation sexuelle, le handicap ou tout autre facteur que les compétences.

 

Intéressé.e?

 

Postulez, au plus tard le 01/03/2020, ici et joignez votre CV actualisé et une lettre de motivation.

 

Seules les candidatures introduites via le lien ci-dessus seront prises en considération. 

Détails de l'annonce

Organisation : Agence Belge de Développement
Site web : http://www.enabel.be
Adresse email : humres@enabel.be
Lieu de l'emploi : Bujumbura /
Type d'emploi : Contrat à durée déterminée
Type de contrat : Temps plein
Fonction : Expertise/recherche
Date de publication : 03/02/2020
Date limite : 23/02/2020

Profil

Master avec de l'expérience professionnelle pertinente 

Description

Contexte

Le Programme d’Appui Institutionnel et Opérationnel au Secteur Agricole (PAIOSA) est un programme qui s’inscrit dans la mise en œuvre du Plan National d’Investissement Agricole (PNIA) tout en assurant la consolidation des appuis antérieurs de la coopération belge au Burundi.

Le Burundi fait actuellement face à des conditions d’instabilité socio-politique dont les conséquences croissantes ne cessent de porter préjudice à la sécurité alimentaire et aux moyens d’existence des ménages. Les décisions prises en 2015 par le Gouvernement belge en matière de réorientation de l’aide belge au Burundi suite à l’évolution de la situation politique et sécuritaire ont favorisé une réorientation des activités en faveur de l’appui direct aux populations bénéficiaires.

Le programme vise à contribuer de manière durable à la réduction de la pauvreté et soutenir la croissance économique du Burundi à travers l’augmentation de la productivité des facteurs de production, la valorisation maximale des productions, la diversification des opportunités de revenus, la préservation et le maintien des ressources naturelles et environnementales.

Les activités principales sont :

La construction/réhabilitation d’aménagement hydro-agricoles, la construction de pistes, de ponts, de lieux de stockage et de marchés de désenclavement ;

L’aménagement et la protection des bassins versants (reboisement, lutte antiérosive…) ;

L’appui aux producteurs, aux Organisations Paysannes (OP) et au secteur privé pour l’amélioration des systèmes de production et la compétitivité des chaines de valeurs retenues ;

Le renforcement organisationnel et technique des producteurs et organisations non étatiques du secteur.

Description de la fonction

                                                                                                   

L’Expert en renforcement des organisations de producteurs agricoles sera responsable du pool Gouvernance, de la cellule technique du programme chargée de la coordination, du support technique et du suivi qualité des actions de renforcement des compétences organisationnelles et de la bonne gouvernance des OP. L’Expert est appelé à travailler en synergie avec les autres pools techniques du programme (Infrastructures et Agriculture) et avec les trois antennes régionales du PAIOSA (Imbo, Moso et Bugesera). Cela implique des responsabilités d’encadrement et de renforcement du personnel de terrain. Ses tâches seront également de :

Contribuer à la mise en œuvre du programme à travers la planification, l’exécution, la coordination, le monitoring et l’évaluation des activités ;

Apporter tous les conseils techniques nécessaires à l’atteinte des résultats attendus du programme ;

Assurer la capitalisation et la gestion des connaissances ;

Accompagner le changement et renforcer les capacités des partenaires.

Votre profil

Niveau de formation requis

Master en Agroéconomie, Socio-économie, ou diplôme similaire.

Expériences requises

Minimum 5 ans d’expérience dans le domaine, en Afrique sub-saharienne, avec familiarisation avec les organisations paysannes et l’appui aux filières/chaînes de valeur ;

Expérience en formation et coaching et/ou bonne capacité à transmettre les connaissances ;

Expérience avérée dans l’approche genre appliquée aux projets de développement rural.

Compétences et connaissances requises

Aptitudes à travailler en équipe, à analyser et résoudre des problèmes, à prendre des décisions et des initiatives ;

Grande capacité organisationnelle et méthodologique ;

Capacité à élaborer des termes de références, cahier des charges, contrats et autres documents utiles dans une intervention de développement ;

Bonnes capacités rédactionnelles ;

Maitrise des principaux outils informatiques de base (Word, Excel, PowerPoint…) ;

Expression aisée tant à l’oral qu’à l’écrit en français ou en néerlandais. De très bonnes capacités de communication orale et écrite en français sont exigées, dès lors que le français est la langue officielle du Burundi.

Atouts

Une expérience préalable dans des projets de développement rural et d’accompagnement des structures communautaires au Burundi est un atout majeur ;

Expérience d’accompagnement d’Associations d’Usagers de l’Eau ;

Expérience du secteur de la coopération belge au développement ;

Connaissance du cycle de management de projets, de la gestion axée sur les résultats (GAR), du suivi et évaluation ;

Connaissance des logiciels cartographiques/applications de système d’information géographique (SIG).

Nous demandons également de s’engager à respecter la vision, la mission et les valeurs d’Enabel (https://www.enabel.be/fr/content/vision-mission-valeurs-de-enabel).

Nous vous offrons

Une fonction diversifiée au sein d’une organisation en constante évolution, réputée pour sa qualité de mise en œuvre de projets de développement et  attentive à ses collaborateurs.

Un contrat jusqu’au 31 mars 2021 basé à BUJUMBURA. Prolongation possible jusqu’en mars 2022 en cas de prolongation de la Convention Spécifique PAIOSA (en négociation). Le candidat s’engage à respecter les règles de sécurité en place au Burundi.

Un package salarial comprenant le salaire mensuel brut valorisant l’expérience et correspondant à nos barèmes, ainsi que des avantages liés à votre statut d’expatrié au sein d’Enabel tels qu'une indemnité d'éloignement, d'affectation, de pénibilité, la prise en charge des frais de logement (plafonnés), une allocation de déménagement, d’installation, la prise en charge des frais de scolarité des enfants accompagnants (plafonnés), un package d’assurances pour toute la famille dont l’assurance rapatriement, des billets d’avion aller-retour une fois/an pour toute la famille, etc.

Les différents montants sont fixés conformément à nos règles et varient en fonction de l’expérience pertinente reconnue pour la fonction, la composition familiale et la situation fiscale.

Cette publication peut donner lieu à la constitution d’une réserve de recrutement pour une durée de 3 ans pour toute fonction similaire.

Enabel s’engage pour l’égalité des chances et la diversité au sein de son personnel. Nous ne faisons pas de discrimination fondée sur le genre, l’origine, l’âge, la religion, l’orientation sexuelle, le handicap ou tout autre facteur que les compétences.

Intéressé.e?

Postulez, au plus tard le 23/02/2020, via le lien: https://career5.successfactors.eu/sfcareer/jobreqcareer?jobId=12153&company=C0000960484P&username= et joignez votre CV actualisé et une lettre de motivation.

Seules les candidatures introduites via le lien ci-dessus seront prises en considération. 

Détails de l'annonce

Organisation : Croix-Rouge de Belgique - Communauté francophone
Site web : http://www.croix-rouge.be
Lieu de l'emploi : Bujumbura /
Fichier : PDF icon bdi_atgp_2020_final.pdf
Type d'emploi : Contrat à durée déterminée
Type de contrat : Temps plein
Fonction : Gestion de projet
Date de publication : 20/12/2019
Date limite : 20/12/2019

Profil

Profil:

  • Formation supérieure en gestion de projets (sciences économiques ou autre).
  • Excellentes compétences méthodologiques en gestion de projets (cycle de vie du projet, cadre logique, etc.).
  • Excellentes connaissances en comptabilité et gestion financière.
  • Connaissance des procédures bailleurs DEVCO indispensable. 
  • Expérience d’au moins 2 ans dans l’appui à des processus de changement institutionnel, organisationnel, technique) dans le secteur développement / humanitaire.
  • Bonne maîtrise de l’outil informatique (Excel, logiciels comptables,…).
  • Expérience de minimum 5 années dans le secteur de la coopération au développement dont 2 au moins d'expérience de terrain (ou expérience équivalente).
  • Expérience sur les projets d’eau, hygiène et assainissement est un atout.
  • Connaissance / expérience des approches transversales Engagement Communautaire et Redevabilité (ECR) et Genre et Diversité (GD).
  • Expérience de travail à l’étranger, expérience au Burundi (ou dans la région) constitue un atout.
  • Connaissance du Mouvement Croix Rouge est un atout.
  • Capacité à travailler de façon autonome avec prise d’initiatives et proposition d’amélioration des procédures et ce en collaboration avec le partenaire.
  • Méthodique et rigoureux·se.
  • Sens de la négociation et de la communication.
  • Capacité d’adaptation, bonne résistance au stress.
  • Patience, ouverture d’esprit et excellent relationnel.

Autres :

Etre détenteur·trice d’une nationalité autre que burundaise est indispensable (règle relative à l’envoi d’expatriés).

Vous vous reconnaissez dans ce profil ?  Envoyez-nous votre CV (2 pages max) ainsi que votre lettre de motivation (2 pages max) en français en deux fichiers attachés par e-mail à l’adresse suivante :

 

job-int@croix-rouge.be

 

A l’attention du Responsable des Ressources Humaines Expatriées

Croix-Rouge de Belgique, Département international.

 

Avec pour objet de votre email : ATGP / BU / 01.2020

Description

Assistant·e technique en Gestion de Projets

Localisation : Bujumbura, Burundi

Département : International

Date de démarrage souhaitée : 17 février 2020

Date de fin d’envoi des candidatures : 12 janvier 2020

Durée et type de contrat : CDD 12 mois renouvelable jusqu’à 34 mois
Autre : poste expatrié non accompagné

Référence du poste : ATGP / BU / 01.2020

 

Contexte:

La Croix-Rouge de Belgique et la Croix-Rouge du Burundi ont un historique de collaboration sur des programmes d’hydraulique, hygiène et assainissement, et sécurité alimentaire. Les domaines d’action privilégiés de la Croix-Rouge du Burundi sont la prévention, préparation et réponse aux catastrophes, la santé et l’assistance au niveau communautaire, la sécurité alimentaire et la nutrition, la promotion des principes fondamentaux et des valeurs humanitaires. La promotion des principes et droits notamment envers les groupes vulnérables et enfants en rupture familiale est également une piste évoquée.

La Croix-Rouge de Belgique (CRB) appuie la Croix-Rouge du Burundi (CRBu) sur un programme de résilience communautaire financé par la DGD (17-21) et sur l’identification de nouveaux programmes. Dans ce cadre, la CRB vient de décrocher un contrat important avec l’Union Européenne pour une durée de 36 mois. Ce programme, qui vise à l’amélioration de l’accès à l’eau, l’hygiène et assainissement, est développé en consortium avec la Croix-Rouge Espagnole. La responsabilité de la mise en œuvre des activités est principalement confiée à la CRBu via un contrat de service (modalité exceptionnelle du 11ème FED Burundi) tandis que la responsabilité de la gestion des fonds et de la bonne application des règles du bailleur revient à la Croix-Rouge de Belgique.

Dans ce contexte, la Croix-Rouge de Belgique recrute un·e Assistant·e Technique en Gestion de Projets (ATGP), basé·e à Bujumbura pour appuyer la CRB dans son partenariat avec la CRBu, et plus spécifiquement sur le programme UE.

Responsabilités :

Sous la responsabilité hiérarchique du Représentant  Pays sur place et sous la supervision du Responsable Partenariat et Programmes de la CRB basé à Bruxelles, l’Assistant·e technique en gestion de projet UE :

  • coordonne la gestion du projet financé par DevCO et mis en place conjointement par la CR de Belgique et la CR Espagnole, pour les aspects opérationnels et financiers
  • Appuie, à la demande de la CR du Burundi et du Représentant Pays de la CR de Belgique, la gestion opérationnelle, logistique, administrative, comptable et financière des autres projets en partenariat ou le développement organisationnel de la CR du Burundi dans ces domaines, dans une optique de coaching et de renforcement de capacités.

Il·elle travaille pour toutes ses fonctions en collaboration étroite avec le Représentant Pays de la CRB, le délégué de la Croix-Rouge Espagnole et avec l’équipe du projet de la Croix-Rouge du Burundi. A Bujumbura, il s’agit du coordinateur national, d’un responsable technique WASH hard (ingénieur) et d’un responsable WASH soft (changement de comportement et communication), de deux comptables nationaux et d’un logisticien. A côté des équipes spécifiques projet, il·elle collabore également avec l’équipe structurelle de la CR du Burundi (en particulier le/la responsable des services d’appui et son équipe, le/la directeur.e financier.e et son équipe). Au niveau décentralisé, l’ATGP travaille en collaboration avec le staff opérationnel et financier décentralisé des projets mis en œuvre en partenariat CR de Belgique -CR Burundi. Ces équipes sont membres du personnel de la CR Burundi et sous la responsabilité hiérarchique et fonctionnelle de celle-ci.

L’Assistant·e technique assure un appui technique et un suivi rapproché aux équipes opérationnelles, comptables et logistiques du projet et assure la formation de ces équipes aux règles bailleur, en particulier celles du contrat UE, et aux outils de suivi mis en place.

Il·elle garantit la mise en place de mécanismes de suivi et évaluation efficace du projet en central et en province. Il·elle supervise (et éventuellement met en place) les outils de suivi du projet. Il·elle réalise des missions conjointes de suivi sur le terrain.

Il·elle veille à une coordination optimale entre la Croix-Rouge de Belgique et la Croix-Rouge Espagnole pour tous les aspects liés à la gestion du projet. Il·elle favorise la cohérence entre les appuis des deux partenaires en faveur de la Croix-Rouge du Burundi (outils, etc). De même en collaboration étroite avec le Représentant Pays de la CRB, le siège CRB et la Croix-Rouge du Burundi, il·elle maintient un contact étroit avec la délégation UE au Burundi. Il·elle participe aux réunions de coordination prévues entre les consortiums soutenus par l’UE au Burundi et veille à la bonne application des lignes directrices de l’UE à ce niveau sur le projet (méthodes, outils, etc).

Il·elle rédige et/ou valide les documents d’appel d’offre du projet, il·elle est membre des comités d’achats aux côtés du Représentant Pays (ou en délégation de celui-ci) et veille au respect de la conformité aux règles bailleur. A ce titre, il·elle contrôle et valide la bonne application des procédures administratives et financières selon les seuils définis dans les accords de partenariat ou le contrat de service. Il·elle valide également les parties techniques.

Il·elle est responsable de solliciter et alimenter le référent bailleur au siège à Bruxelles, en particulier pour les questions de procédures et règles UE.

Pour le projet financé par l’Union Européenne, il·elle est responsable de la réalisation et de l’analyse du suivi budgétaire sur le terrain, ainsi que du suivi de la qualité des pièces comptables reçues (pièces justificatives). Il·elle s’assure que tous les mouvements de banque et de caisse sont bien justifiés par une pièce justificative et veille à la cohérence entre les rapports narratifs et financiers.

Il·elle rédige les premiers drafts des documents à transmettre au bailleur (propositions, rapports, avenants, etc) pour les aspects opérationnels et financiers.

L’Assistant·e technique est le garant·e sur le terrain de la bonne gestion des fonds alloués par l’intermédiaire de la CRB et de la bonne gestion financière ainsi que garant du respect des procédures bailleur.

 

Pages