You are here

Info à promouvoir

Question au Ministre et communiqué du CADTM

  1. Créé par Maria Isabel ANSION
  2. Le 20/06/2016
  3. Dans Subsides OSC Info à promouvoir
Le CADTM met en lumière que l'évaluation des acteurs de la coopération non gouvernementale a été faite par une firme championne de l'évasion fiscale

Le 7 juin, le gouvernement a été interpellé par deux députés fédéraux sur le recrutement de la multinationale Deloitte, pour évaluer les acteurs de la coopération non gouvernementale. Sur base de cette évaluation, portant le nom de « screening » et qui applique des critères venus du management privé, le ministre de la Coopération au développement, Alexander De Croo, a supprimé l’accès aux subventions publiques de vingt acteurs non gouvernementaux (ce qui représente 20 % de la totalité des organisations évaluées).

Le CADTM apporte les preuves que cette firme s'organise pour conseiller les grandes structures et entreprises à faire de l'évasion fiscale. C'est donc cette société qui a été payée pour faire l'évaluation du secteur des acteurs de la coopération au développement. Ce qui d'après l'ONG est un manque de cohérence de la part du gouvernement belge.

Plus d'info sur la carte blanche sur le site du CADTM. Les questions lors de la séance du 07/06/16 sont accessibles ici.

Chaire Singleton

  1. Créé par Maria Isabel ANSION
  2. Le 06/05/2015
  3. Dans Info à promouvoir
La Chaire se tient à Louvain-la-Neuve du 6 au 8 mai

Ethnographier les politiques sociales et de développement en contexte de marchandisation globale, tel est l'objectif de ces journées de réflexion organisées par le Laboratoire d’Anthropologie Prospective (Laap- Iacchos, Ucl), avec le Centre d’Études du Développement (Dvlp- Iacchos, Ucl), le Laboratoire de Recherche sur les Dynamiques Sociales et le Développement Local (LADSEL - Niger) et le CNCD-11.11.11.

 

Vous pouvez obtenir des exemplaires des publications d'ACODEV

Contactez Solange Charliers (sc@acodev.be) si vous désirez des exemplaire des publications suivantes :

Nom de la publication 
Note de discussion. Quel avenir pour les ONG belges dans la coopération internationale du 21ème siècle

Vous voulez en distribuer à votre CA ? Votre AG ?
Nous allons réimprimer les textes, donnez-nous le nombre d'exemplaires précis et le délais désiré pour l'envoi.
 

Note de vision : Donner de la plus-value à la coopération du 21ème siècle
Guide pour un séjour d'immersion dans le Sud    Documents disponibles
Panorama de l'éducation au développement.
Focus sur des activités d'ONG belges
Guide pour un processus de qualité en éducation au développement
Référentiel sur l'éducation au développement 

Il reste également quelques exemplaires au secrétariat des autres publications d'ACODEV ainsi que du  Barefoot Guide 1 (To working with organisations and social).

2015 : Année européenne du développement

  1. Créé par Maria Isabel ANSION
  2. Le 13/01/2015
  3. Dans Belgique Info à promouvoir
En 2015, les différents Etats membres de l’UE organiseront de nombreuses activités de sensibilisation pour le grand public

Ce qui est prévu en Belgique

Le lancement de cette Année européenne par la Coopération belge au Développement est prévu le samedi 17 janvier. AFRICALIA organise un débat sur le thème : « La culture, enjeu de la Coopération au Développement » et ce, en présence de Sa Majesté la Reine Mathilde et du Ministre de la Coopération au Développement, Alexander De Croo. Les ministres de la Culture du Cap-Vert et du Mali prendront également part au débat avec d’autres personnalités du Nord et du Sud. (Infos et programme : www.africalia.be).

Le même jour, BOZAR organise l’événement pluridisciplinaire AFROPEAN+ qui proposera une mise en lumière de la plus-value de la diaspora africaine dans le paysage culturel européen, avec de  nombreuses activités toutes tournées vers les richesses de l’interculturalité (Infos et programme : www.bozar.be).

D’autres activités de sensibilisation seront organisées tout au long de l’année par les différents acteurs de la Coopération belge au Développement et le milieu associatif. Infos et programme sur la page du site officiel dédiée à la Belgique : europa.eu/eyd2015/fr/belgium.

Max Havelaar devient Fairtrade Belgium

  1. Créé par Maria Isabel ANSION
  2. Le 08/10/2014
  3. Dans Info à promouvoir
Après 25 années d’existence, « Max Havelaar » devient « Fairtrade Belgium »

En Belgique, 68 % des consommateurs connaissent le label Fairtrade et 48 % achètent, chaque année, un des 1600 produits Fairtrade proposés en magasin.

Pour renforcer cette tendance positive, Max Havelaar profite du 25ème anniversaire du label pour modifier son nom en Fairtrade Belgium. De cette façon, le label bien connu de produits Fairtrade veut renforcer sa présence dans les rayons des supermarchés et toucher un public plus large.

Plus d’informations sur le lien suivant : http://www.maxhavelaar.be/fr/nouvelles/max-havelaar-devient-fairtrade-belgium.


 

La politique de l'Europe vis-à-vis des réfugiés offusque MSF, et l'ONG réagit

L'ONG d'aide humanitaire Médecins sans frontières (MSF) a annoncé qu'elle s'abstiendra désormais de recevoir des fonds des gouvernements européens.

Par cette attitude, MSF, dénonce le pacte signé entre l'UE et la Turquie comme le dernier d'une longue série de politiques anti-humanitaires prises par l'Europe. C'est une réponse honteuse de la part d'un continent qui a clairement des responsibilités envers les personnes qui cherchent l'asile.

Le nombre de personnes dans le monde forcées de quitter leurs maisons a atteint un nouveau record. Les gouvernements européens ont construit des murs plus grands, déployés des chiens et une police des frontières afin de bloquer ces personnes qui ont besoin de protection et d'aide de la part de l'Europe.

Durant l'année écoulée, MSF a, à plusieurs reprises, demandé à l'UE et à ses Etats membres de mettre en oeuvre des politiques qui protègent, plutôt que des politiques de dissuasion et de renvoi des personnes. Ces demandes n'étant pas encore rencontrées, l'ONG ne veut pas être complice de la situation.

MSF explique les raisons de cette décision ainsi que les conséquences sur son site web, n'hésitez pas à le visiter.

L'aide au développement à la loupe

  1. Créé par Maria Isabel ANSION
  2. Le 19/09/2013
  3. Dans Financements Info à promouvoir
Deux rapports mettent en avant les défis à relever au niveau belge et européen pour l'aide au développement

L'aide, catalyseur de développement ou variable d'ajustement budgétaire ?

C'est la question que pose le CNCD-11.11.11, dans son dernier rapport sur l'aide belge au développement. L'analyse est faite selon trois axes :

  • La quantité de l'aide : L'aide a diminué entre 2011 et 2012, il s'agit d'une baisse historique (voir schéma plus bas) ; et elle diminue encore dans les contrôles budgétaires de 2013 et 2014. Ces diminutions n'ont pas touché les projets dans les pays les moins avancés et les projets issus d'ONG de développement. Toutefois, le CNCD-11.11.11 recommande notamment d'adopter une loi budgétaire afin d'atteindre progressivement le 0.7 % du RNB pour l'APD.
  • L'efficacité de l'aide : La Belgique a adopté des Lois (notamment la nouvelle Loi sur la coopération au développement) et des stratégies qui s'inscrivent dans le respect des principes de la Déclaration de Paris (2005). Cependant, le rapport met en évidence le manque de prévisibilité de l'aide, une absence de cadre formel de concertation pour l'élaboration des stratégies par pays, ainsi que l'absence de lignes directrices en matière d'aide budgétaire.
  • La cohérence des politiques pour le développement : Bien que cette préoccupation soit inscrite dans la nouvelle Loi pour la coopération au développement, sa concrétisation reste difficile : les incohérences sont toujours là, mais surtout, rien ne bouge dans les structures existantes pour travailler sur cette problématique.

Évolution de la part de l'APD dans le RNB en Belgique et dans les pays du
CAD de l'OCDE depuis 2000

Plus d'infos sur le site du CNCD-11.11.11.

Pleins feux sur la cohérence des politiques au service du développement

Concord présente dans son rapport l'impact réel des politiques de l'UE sur la vie des pauvres. Concord souligne que l'UE est la seule région dans le monde à avoir instauré une obligation de redevabilité sur les incidences de ses politiques sur les plus démunis de la planète. Ceci étant les outils de prévention mises en place à cette fin sont inéfficaces et inadéquates. Par ailleurs au niveau des états, plusieurs intitiatives existent mais la situation est très différentes d'une pays à l'autre. Le rapport note qu'en Belgique il y a une certaine volonté politique et qu'elle travaille aux mécanismes nécessaires pour la concrétiser.

Le rapport explique ensuite très concrètement l'impact des incohérences via des exemples :

  • Financement pour le développement : Comment l’UE peut-elle mettre fin aux flux financiers illicites qui privent Caroline Muchanga et sa famille en Zambie, comme beaucoup d’autres citoyens des pays en développement, de leurs droits sociaux fondamentaux ?
  • Sécurité alimentaire et nutritionnelle : Comment l’UE peut-elle faire en sorte que Halima Ally de Tanzanie et d’autres commeelle bénéficient de ses investissements dans l’agriculture ?
  • Changement climatique et ressources naturelles : Comment l’UE peut-elle aider Adoaga Ousmane au Tchad, Máxima Acuña Atalaya au Pérou et les populations locales d’autres pays en développement à tirer parti de leur environnement et de leurs ressources naturelles ?

Plus d'infos sur le site du CNCD-11.11.11.

Évaluation des formations sur la coopération

  1. Créé par Maria Isabel ANSION
  2. Le 19/12/2012
  3. Dans Info à promouvoir
Répondez à l'enquête de Train2Dev concernant les formations de la coopération au développement

Vous avez participé à des formations sur la coopération au développement ? Vous cherchez des formations sur la coopération au développement ? Vous proposez des formations sur la coopération au développement ?

Répondez au questionnaire en ligne de la Plate-forme Train2Dev : https://www.surveymonkey.com/s/FrCTBBTC

Objectif de l'enquête : Les questions visent à déterminer les personnes intéressées par ces thématiques, les formations qu'ils/elles ont suivies et les formations qu'ils/elles souhaiteraient suivre. Les recommandations serviront à nourrir la réflexion de la plate-forme pour éventuellement réunir les acteurs concernés et compléter ou modifier l'offre de formation existante.

Nombre de questions et temps de réponse : Il s'agit d'un questionnaire électronique de 12 petites pages (43 questions) qui prend une vingtaine de minutes (temps estimé après test).

Qui est Train2Dev ? La Plate-forme Train2Dev, à laquelle participe ACODEV a été mise sur pied par la CTB. Elle mène une réflexion depuis plusieurs années concernant les formations sur la coopération au développement et la solidarité internationale. En ce sens, une base de données accessible au public via un site web a été mise sur pied. Après avoir fait le tour de l'offre, la plate-forme procéde à l'évaluation de la demande via un questionnaire en ligne dont les résultats seront traités par un consultant externe (CIFOP).

Accès aux résultats : Les résultats de l'enquête seront communiqués à ACODEV (et donc publiés sur le site). 

Deadline : Les réponses sont attendues pour la 07/01/13

Aidez-nous à diffuser cette annonce destinée aux enseignant-e-s via vos pages FB, réseaux sociaux,newsletters... !

Votre petit coup de pouce est plus que le bienvenu pour diffuser cet appel aux enseignant-e-s à participer à l'évaluation d'impact ECMS en milieu scolaire coordonnée par ACODEV et confiée à DRIS.  Il s'agit de multiplier ainsi les portes d'entrée pour contacter les enseignant-e-s et les inviter à nous accorder un petit entretien.  Merci pour votre soutien.

Pages