Plaidoyer politique

Plaidoyer auprès de l’Organisation Internationale du Travail

Le plaidoyer politique dépasse les frontières nationales. Chaque année en juin a lieu à Genève la Conférence internationale de l’OIT (Organisation Internationale du Travail, une agence de l’ONU), qui peut être considérée comme ‘ le parlement mondial du travail ’. Les débats rassemblent syndicats, employeurs et gouvernements. Via un syndicat belge, une ONG a l’occasion chaque année d’envoyer une délégation de son service de plaidoyer politique ainsi qu’une représentation de ses organisations partenaires du Sud. Elles participent aux débats en relayant les préoccupations des travailleurs-euses de la base. Leur apport a contribué à « la Convention sur le travail domestique » adoptée en 2011 à partir du travail de partenaires du Niger, du Pérou et d’Inde, mobilisés sur ce thème dans leur pays.

Plaidoyer pour un soutien à l’agriculture familiale en Afrique

Depuis 2008, s’est tissée une collaboration étroite entre une ONG belge et quatre plateformes paysannes nationales d’Afrique de l’Ouest. Reposant sur des séminaires, des visites de terrain et un partage d’expériences entre organisations de solidarité internationale du Nord et représentants paysans du Sud, ainsi qu’avec des organisations européennes agricoles, des positions et des propositions communes ont vu le jour pour défendre ensemble une agriculture familiale, tant au Sud qu’au Nord. Ces positions sont portées auprès des décideurs européens et africains. Par la mise en réseau, les membres du réseau alimentent leurs connaissances sur l’agriculture familiale et ils se renforcent grâce à la régularité de la démarche et la multiplicité des rencontres.

Mobilisation citoyenne contre un traité de libre-échange

Des campagnes de mobilisation citoyenne et d’interpellation politique sont régulièrement organisées avec les publics. Par exemple, lors d’une campagne contre un traité de libre-échange entre l’UE et la Colombie et le Pérou, une ONG a récolté plus de 3000 signatures, rencontré certains parlementaires, participé à des manifestations et organisé un week-end de formation sur le libre-échange.

 

 

Campagne La santé, un droit pour tous

Lors de la Journée mondiale de la Santé, une campagne « la santé, un droit pour tous », a été menée par une ONG en collaboration avec une mutuelle et ses organisations socio-éducatives. Présents sur les marchés, devant les hôpitaux ou en plein centre-ville, « des infirmiers, des médecins, des malades » des organisations socio-éducatives ont sillonné les rues à Arlon, Nivelles, Verviers ou Bruxelles pour sensibiliser la population à la problématique de l’accès à la santé tant au Nord qu’au Sud afin de récolter adhésions et signatures pour une pétition sur ce sujet qui a été remise au Premier Ministre belge et au Ministre de la coopération au développement. Ces actions ont été relayées dans les différentes presses régionales.