S'engager

Surtitre: 
La coopération au développement est affaire de tous
Accroche: 
Chaque personne peut se sentir concernée et co-responsable du fonctionnement du monde et s'engager à sa façon

Être sensible aux situations d'extrême pauvreté, de famines et de catastrophes c'est déjà s'engager. Chercher des pistes de solutions ou essayer de comprendre ce qui produit ces problèmes l'est davantage.

Nous vous proposons des pistes pour vous engager aux côtés des organisations de la société civile pour un monde plus solidaire. Vous trouverez ici des informations sur des formations, le volontariat, voire pour travailler dans le secteur ou sensibiliser les autres:

Connaître les enjeux

La coopération au développement est un domaine vaste et complexe. Les ONG considèrent que les populations d'ici et d'ailleurs sont confrontées à différents défis dont l'origine se trouve dans des mécanismes complexes et que ceux-ci ne sont pas une fatalité.

Certains enjeux ont été mis en avant dans le référentiel pour l'éducation à la citoyenneté mondiale et solidaire :

Agenda solidaire

En Belgique, les ONG organisent des conférences pour mieux expliquer les enjeux. L'Agenda Solidaire (www.agenda-solidaire.be) est un portail mis en place par ACODEV et la coupole francophone CNCD-11.11.11. Elle présente les évènements organisés par nos membres sur la coopération au développement et la solidarité internationale mis aussi tout un éventail d'activités diverses : projections, débats organisés par diverses associations. Participez aux conférences-débats et apprenez comment on peut changer le monde !

Qui peut s'engager?

Surtitre: 
Existe-t-il un profil précis du citoyen mondial ?
Accroche: 
Il arrive qu'on soit sensible à la cause mais pas vraiment concerné par l'action car on se sent trop jeune, trop vieux, pas le temps, etc. Qu'en est-il ?

Il n'y a pas d'âge, de profession ou de statut particulier pour s'engager véritablement. Chacun et chacune peut le faire selon ses affinités, ses compétences et la portée qu'il veut donner à son geste.

Où s'engager?

Surtitre: 
Dans les pays du Sud, en Belgique, ...
Accroche: 
Faut-il forcément partir pour s'engager valablement en faveur des pays du Sud ?

Non ! Il n'y a pas d'endroit idéal pour s'engager en faveur de la coopération au développement. Le rôle que joue l'engagement concret en Belgique est complémentaire aux départs sur le terrain.

En Belgique

S’engager en Belgique est tout aussi nécessaire que s’engager dans les pays du Sud. Le développement, c’est aussi une question d’équilibre, d'équilibre Nord-Sud. Agir pour un meilleur équilibre ou un monde plus équitable, cela se fait aussi à partir du Nord. De plus, il existe également des disfonctionnements au Nord qu'il faut dénoncer et limiter.

Tous ces aspects sont essentiels pour la coopération au développement et il faut des citoyens qui s'y engagent pour que le monde change.

Dans les pays du Sud

L'envie de départ, de découvertes interculturelles, d'apprentissage d'une autre façon de vivre et pourquoi pas d'un peu de soleil (!) peut vous conduire à préférer un engagement sur le terrain dans un pays du Sud.

Sachez que cet engagement est bien plus difficile que l'engagement au Nord.

Trop de jeunes enthousiastes et ouverts partent sans s'être préparés. Outre les frustrations ou désillusions qu'ils-elles rencontrent quelquefois, ils laissent une image néfaste des occidentaux sur le terrain ou instaurent de mauvaises habitudes assistantialistes.

Si vous voulez partir, ne faites pas partie de ces personnes-là, préparez-vous et formez-vous. 

Image: 

Suivre une formation

Surtitre: 
Maîtriser les thématiques de la coopération au développement
Accroche: 

Les formations sur la coopération au développement sont nombreuses et variées. Outre les formations universitaires, de nombreux acteurs offrent de formations courtes, ou en ligne, sur la coopération au développement ou sur des sujets touchant à ce domaine.

Formations courtes

Iteco propose ses formations "Ici et ailleurs: que faire?" Ses objectifs sont de permettre à chacun de se situer face aux réalités politiques, sociales, économiques et culturelles des sociétés du Nord et du Sud ; ainsi que de développer des capacités pour orienter son engagement dans la solidarité, ici et ailleurs. Cette formation est équivalente à celle organisée jadis par la Coopération technique belge, CTB. Elle est reconnue, pour sa pédagogie et son contenu, par les associations de solidarité internationale.

Quinoa propose à toute personne de s’impliquer bénévolement dans des actions solidaires, en Amérique latine, en Afrique et en Asie, à travers ses projets internationaux. Il comprend bien sûr le séjour sur place, et également une phase préparatoire de plusieurs mois (rencontres, réunions, formations, ateliers), ainsi qu’un moment de débriefing – évaluation – retrouvailles au retour. Des séances d'information sont organisées régulièrement.

Formations en ligne

Le MOOC - La Fabrique de l'aide internationale de l'Université de Liège, se déroule en 6 modules d'une semaine. Il combine plusieurs types de ressources et d’activités : des capsules vidéos, des lectures complémentaires, des exercices variés (quiz, évaluation par les pairs, rapport), un carnet de notes, des murs de discussion, un espace de vote. Deux parcours pédagogiques gratuits vous seront proposés pour correspondre aux mieux à vos objectifs et motivations.

Le Centre Nord-Sud du Conseil de l'Europe organise différentes sessions de e-learning à destination des travailleurs sociaux, de la société civile, des jeunes activistes ainsi que pour les acteurs politiques. Ces cours ont pour but la compréhension et la mise en œuvre de l'éducation au développement (ou Global Education) ainsi que le partage de concepts et approches. Ces cours sont payants et en anglais.

Plus de ressources

Le Portail Qualité d'ACODEV répertorie des ressources intéressantes pour le secteur. Il est ouvert au grand public.

Certains site d'ONG développent également des thématiques spécifiques  à la coopération au développement comme les méthodologies et les techniques (Cota, Codeart, ISF). 

Pour connaître les formations programmées par le secteur, consultez l'Agenda-solidaire. Il reprend les événements de la solidarité internationale et de la coopération au développement en Belgique francophone et notamment de nombreuses formations courtes sur ces thèmes. 

Formations de type universitaire

Surtitre: 
Diplômes académiques
Accroche: 
Dans les universités belges, il existe des diplômes spécifiques pour la coopération au développement et d'autres proposant des options dans cette matière.

Diplômes spécifiques

Ces diplomes portent sur le développement, la coopération au développement ou l'humanitaire

Masters

Masters complémentaires

Baccalauréat

Mineure

  • Mineure en sciences de la population et du développement - MINSPED (UCL)

Autres

Ces diplômes proposent des options sur le développement et/ou la coopération au développement

Masters liés à l'anthropologie et/ou la sociologie

  • Anthropologie (ULG)
  • Anthropologie à finalité spécialisée (ULB)
  • Anthropologie - Finalité spécialisée: socio-anthropologie de l'interculturalité & du développement (UCL)
  • Sociologie et anthropologie (ULG, ULB)
  • Sociologie (ULG)
  • Sociologie - Finalité spécialisée: socio-anthropologie de l'interculturalité & du développement (UCL)

Masters liés aux sciences politiques

  • Sciences politiques, orientation relations internationales  (UCL)
  • Sciences politiques, à finalité approfondie (ULB)
  • Sciences politiques, à finalité Politique et société des pays émergents (ULB)
  • Sciences politiques, orientation relations internationales, à finalité Mondialisation et politiques publiques (ULB)
  • Sciences politiques, orientation relations internationales, à finalité Sécurité, paix, conflits (ULB)
  • Politique économique et sociale - Finalité spécialisée: Développement : politique et gestion de projets  (UCL – Horaire décalé)

Autres diplômes

  • Sciences économiques, orientation générale Finalité spécialisée en Economie du développement (UCL - FUNDP)
  • Sciences de l'éducation à finalité spécialisée (ULB)
  • Bioingénieur : sciences agronomiques, à finalité spécialisée - Option Gestion des systèmes tropicaux (ULB
  • Santé publique, orientation santé et développement (UCL)
  • Master en Ingénierie et action sociales (HELHa/Cardijn)
  • Animation socio-culturelle et éducation permanente, orientation communication et développement (HIECS)
  • Certificat interuniversitaire en analyse sociale et développement d’alternatives en contexte socioprofessionnel -ASDAP (UCL-U Namur-Centre Avec)

Participer aux actions collectives

Accroche: 
Manifestation, pétitions, défis sportifs... Il existe de nombreuses façons de participer aux actions collectives des OSC.

Plaidoyer politique

Les organisations de la société civile proposent différents types d'action pour faire du plaidoyer et ainsi influencer les hommes et femmes politiques à changer la législation ou ne pas prendre des décisions qui remettraient en cause la justice sociale mondiale.

Ainsi vous serez abordé pour participer à :

Défis sportifs

De nombreuses ONG proposent de courir les 20 km, marcher ou faire un raid à vélo en portant leurs couleurs.

N'hésitez pas à les contacter pour connaître les conditions d'inscription aux différentes courses proposées :

Devenir volontaire

Surtitre: 
Donner son temps
Accroche: 
Devenir volontaire dans une ONG est une façon de s’investir pour la coopération au développement en Belgique ou dans un pays du Sud.

Dans quelles activités ?

L’aide des volontaires est précieuse pour les ONG.

Volontaire, bénévole, coopérant, quelles sont les différences ?

Volontaire et bénévole : En Belgique le législateur utilise le terme « volontaire » pour désigner les personnes offrant gratuitement leurs services à une association ou une ONG. Être volontaire ou bénévole c’est donc la même chose.

Coopérant : Un coopérant ONG est lié par un contrat de travail. Un coopérant ne fait donc pas du travail bénévole, il est rémunéré par un salaire et reçoit divers avantages selon son statut.
La confusion des termes vient du fait que dans d’autres secteurs que celui des ONG, les volontaires ne sont pas de bénévoles (ex : ONU).

Volontaire, en Belgique, dans un pays du Sud ?

Exigences particulières ?

Les ONG recherchent dans toutes les tranches d’âge, des jeunes aux retraités, des personnes avec différentes compétences, différentes formations, etc. Certaines ONG définissent parfois un profil type mais la plupart engagent les volontaires suivant les tâches que ceux-ci auront à accomplir.

Il importe toutefois que le volontaire veille à :

Volontariat en Belgique

Surtitre: 
Soutenir le travail des ONG
Accroche: 
Les ONG de développement font régulièrement appel à des volontaires pour diverses tâches (lobbying, expertise, appui administratif, récolte de fonds, etc).

Comment être utile dans les ONG en tant que volontaire?

  • S’investir dans l’Éducation au développement et le lobbying politique : diffuser de l’information et réaliser des animations dans les écoles, lors de stands, de conférences, etc., participer à un séjour d’immersion et témoigner de son expérience dans le Sud au retour, participer à des interpellations politiques, etc.
  • Apporter une expertise : analyse de questions techniques, participation à un comité de sélection des projets, réalisation d’un mémoire ou un TFE sur une problématique liée à la coopération au développement, etc.
  • Donner un soutien administratif et logistique : permanence téléphonique, classement de documents, appui comptable, traduction, travaux de maintenance, etc.
  • Récolter des fonds : participation à des stands, des campagnes de rue, des marches parrainées, rechercher des sponsors, organiser une activité de soutien à un projet, etc.

Les ONG belges font rarement appel à des volontaires pour leurs activités au SUD. Pour des personnes qui veulent vivre une expérience au Sud, certaines ONG organisent toutefois des séjours de formation.

ONG de développement qui engagent des volontaires pour leurs activités en Belgique.

Certaines ONG font appel à des volontaires de manière permanente et d’autres de manière occasionnelle. N’hésitez pas à visiter les pages web des ONG membres d’ACODEV, certaines y présentent les conditions pour devenir volontaire.

Pour connaître les annonces de volontariat accédez à la partie Jobs.

</